France Info numérique, France info

Le "Facebook" de Daech débranché par Anonymous

Quelques jours à peine après son lancement, le réseau social des soutiens de l'organisation terroriste a été mis hors-service par le groupe de hackers.

Radio France

Mis à jour le
publié le

(Le site affiche désormais un message annonçant une interruption "temporaire" de son activité. © Capture d'écran 5elafabook)

 Ca n'aura pas duré bien longtemps. Ce week-end, on apprenait que des soutiens visiblement très actifs de Daech avaient monté un réseau social parallèle, 5elafabook, qui, comme son nom l'indique, était calqué sur le modèle de Facebook. Assez rudimentaire, la chose semblait pétrie de bugs et fortement instable. Après avoir soupçonné que tout cela était du à l'architecture faiblarde du site, les observateurs se sont aperçus que ce dernier était sous le coup d'une attaque de masse de la part d'Anonymous.

Le groupe de hackers mène en effet une guerre numérique au long cours contre Daech et ses relais en ligne. Une guerre dans laquelle Anonymous vient de remporter au moins une bataille : 5elafabook a tout simplement cessé d'émettre. En lieu et place du site, on trouve désormais un message assez mençant promettant que la panne n'est que temporaire. Les hackers, de leur côté, ont mis en ligne la liste des noms d'utilisateurs du réseau, espérant pouvoir doxer ses membres, c'est à dire dévoiler un maximum d'informations sur eux permettant de les retrouver.

Dans France Info Numérique, nous avons également évoqué les annonces d'Apple et celles - à venir - de Free; la mise en examen des responsables du vol d'un milliard d'adresses mails (l'un des plus importants jamais connus sur le web); la triste histoire de la SDF photographiée lisant Vogue par une fashionista pas bien finaude et le grand retour de Carly Rae Jepsen (la responsable du polluant Call me maybe ) avec un featuring en images de Tom Hanks:

 

(Le site affiche désormais un message annonçant une interruption "temporaire" de son activité. © Capture d'écran 5elafabook)