France Info numérique, France info

Le contre-hymne de l'Euro 2016

Un groupe de musiciens de Brest refuse d'accepter le fait que ce soit David Guetta qui se charge de l'hymne de la compétition, et propose donc un titre alternatif.

Radio France

Mis à jour le
publié le

(Il s'agit, tant qu'à faire, d'un hymne à la défaite © Capture d'écran YouTube)

 Ils sont trois, ils vivent à Brest, ils portent des masques de catcheurs mexicains et ça tombe assez bien puisqu'ils s'appellent La Lucha Libre. Visiblement, si on en croit certains de leurs précédents titres, le football tient un place assez importante dans leur vie, au même rang que la musique. D'où, sans doute, leur colère de voir l'hymne de l'Euro 2016 confié à David Guetta. C'est dans cet esprit qu'ils ont lancé cette semaine une pétition, pour proposer une alternative aux productions de ce dernier, sous la forme du morceau We're all gonna lose . Car oui - les anglophones l'auront compris - il s'agit, en plus, d'une chanson tournant autour du thème de la défaite. "Soyons visionnaires et prenons un peu d'avance, chantons la défaite ", écrit le groupe. Un point pour eux.

Dans France Info Numérique, nous avons également évoqué le procès du Fappening ; Instagram qui change de visage; le petit oiseau de Bergerac; l'improbable clip de Samy Naceri et les vinyles HD.

(Il s'agit, tant qu'à faire, d'un hymne à la défaite © Capture d'écran YouTube)