France Info numérique, France info

Anonymous a un nouvel ennemi

Et il s'agit cette fois-ci... d'un musicien.

Radio France

Mis à jour le
publié le

(Keith Flint, du groupe The Prodigy, est la nouvelle cible des Anonymous © REUTERS / Ian Waldie)

 Anonymous est une organisation étonnante. Moitié Ligue des Justiciers du web, moitié grand n'importe quoi (héritage, n'en doutons pas, du site 4chan, qui l'a vu naître), le collectif de hackers masqués s'en prend régulièrement à ceux qu'il accuse d'être des ennemis de la liberté, valeur qu'il place au dessus de toutes les autres. Ainsi, les scientologues, les cyber-djihadistes ou encore les membres du KKK ont pu tâter de son courroux numérique, avec des résultats parfois mitigés.

En ce début d'année, changement de braquet, puisque la cible du moment est un musicien. Le nom de Keith Flint vous est peut-être inconnu, mais celui de son groupe l'est certainement beaucoup moins : The Prodigy, stars du big beat dans les années 90, passés en boucle sur les radios et les télévisions européennes, toujours à même de remplir les stades ou les festivals. Flint en est l'un des visages, sans doute le plus fameux, mais ses convictions de punk provocateur sont visiblement du passé.

Selon le Daily Mail, il se serait en effet récemment converti à la chasse à courre, sport de noble s'il en est. C'est cette petite lubie qui a fortement agacé Anonymous, qui a donc dédié l'une de ses dernières vidéos à Flint, le menaçant à mots à peine voilés de représailles. Le problème, c'est qu'Anonymous n'a ni leader, ni porte-parole officiel. Impossible donc de dire s'il s'agit-là d'une menace en l'air signée par un illuminé isolé, ou d'un véritable avertissement porté par le groupe qui a encore à sa disposition quelques moyens de nuisance indéniables... Tremble, Keith Flint, le web libre est à tes trousses !

Dans France Info Numérique, nous avons également évoqué les projets ambitieux de Mark Zuckerberg, ,

ainsi que cette merveilleuse histoire de plat traditionnel au Kirghizstan.

(Keith Flint, du groupe The Prodigy, est la nouvelle cible des Anonymous © REUTERS / Ian Waldie)