franceinfo junior , France info

franceinfo junior. Qui s'est battu pour abolir l'esclavage ?

À l'occasion de la Journée de commémoration de l'esclavage, de la traite et de leurs abolitions, des élèves de CM2 posent des questions sur ces pans de l'histoire.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoJulien MochEstelle FaureRadio France

Mis à jour le
publié le

Le Mémorial de l\'abolition de l\'esclavage à Nantes attire environ 225 000 visiteurs par an.
Le Mémorial de l'abolition de l'esclavage à Nantes attire environ 225 000 visiteurs par an. (MAXPPP)

François Hollande et Emmmanuel Macron ont participé ensemble à la cérémonie de commération de l'abolition de l'esclavage et de la traite, mercredi 10 mai, au Jardin du Luxembourg, à Paris. En France, l'esclavage a été aboli le 27 avril 1848 par un décret. Depuis 2006, chaque 10 mai est organisée la Journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions. Cette date a été choisie par le président de la République de l'époque, Jacques Chirac. Elle fait référence à la loi adoptée par le Sénat le 10 mai 2001 qui reconnaît la traite et l'esclavage comme un crime contre l'humanité, une première dans un pays. Cette loi a été portée par Christiane Taubira, alors députée PRG.

Des millions de victimes de l'esclavage

Selon le mémorial de l'abolition de l'esclavage basé à Nantes, "l'esclavage a été pratiqué par de nombreuses sociétés" sur plusieurs continents. Il existait déjà il y a plusieurs milliers d'années, à des fins domestiques ou commerciales, prenant des formes différentes, comme la traite négrière : c'est le fait d'enlever et de faire commerce des Noirs d’Afrique, "suivie de leur déportation vers des destinations où ces hommes, femmes et enfants sont réduits en esclavage". Sur le continent européen, la traite atlantique a été organisée par plusieurs pays, dont la France, entre les XVIe et  XIXe siècle et elle a fait "plus de 12 millions de victimes".

Dans l'Hexagone, les navires négriers partaient de plusieurs ports comme Le Havre, La Rochelle, Bordeaux ou encore Nantes. En 2015, en Guadeloupe, un centre pour la mémoire et la traite de l'esclavage a été inauguré. Le magazine pour enfants 1jour1actu explique pourquoi il est important de se souvenir de ces pratiques inhumaines et de leur histoire. Certaines associations et citoyens demandent aussi réparation à l'État pour les siècles d'esclavage.

Si l'esclavage est aujourd'hui aboli et interdit en France, selon l'Organisation internationale du travail, des formes d'esclavage moderne et de traite d'êtres humains perdurent dans le monde entier. Près de 21 millions de personnes sont victimes de travail forcé à travers la planète.

Qui a commencé à faire de l'esclavage ? Pourquoi ? Qui s'est battu pour l'abolir ?

Au micro de franceinfo junior, trois élèves de CM2 posent leurs nombreuses questions sur ce sujet à l'historien, Olivier Pétré-Grenouilleau, spécialiste de l'histoire de l'esclavage.

En partenariat avec le magazine d\'actualités pour enfants 1jour1actu et 1jour1actu.com
En partenariat avec le magazine d'actualités pour enfants 1jour1actu et 1jour1actu.com (franceinfo junior)

Réécoutez les sujets de la semaine sur franceinfo junior

► Mardi 9 mai, des écoliers ont posé leurs questions sur les punitions.

Pour aller plus loin :

► Pourquoi commémorer l'abolition de l'esclavage et de souvenir des victimes ? Une interview à lire sur le site d'1jour1actu, magazine d'actu pour enfants

► C'est quoi la traite négrière ? Une vidéo à regarder sur site d'1jour1actu

Pourquoi y a-t-il de l'esclavage dans le monde ? Une vidéo du site 1jour1actu

Le Mémorial de l\'abolition de l\'esclavage à Nantes attire environ 225 000 visiteurs par an.
Le Mémorial de l'abolition de l'esclavage à Nantes attire environ 225 000 visiteurs par an. (MAXPPP)