Franceinfo Junior, France info

franceinfo junior. Des questions d'enfants sur les vinyles

À l'occasion du Disquaire Day, les petits journalistes de franceinfo junior posent leurs questions sur les vinyles et le métier de disquaire.

00:00-00:00

audio
vidéo
logo
franceinfoEstelle FaureJulien MochRadio France

Mis à jour le
publié le

Un 33 tours en vinyle sur une platine.
Un 33 tours en vinyle sur une platine. (MAXPPP)

À vos disques et vos platines ! Ce vendredi 22 avril, c'est le Disquaire Day, une journée dédiée à un objet culte, les vinyles, et à ses vendeurs, les disquaires. À l'origine, le "Record Store Day" a été lancé aux États-Unis et au Royaume-Uni en 2007. Cette journée existe dans l'Hexagone depuis 2011, sous le nom de "Disquaire Day" et sous l'impulsion du Calif, le Club action des labels indépendants français. Elle permet de mettre en avant les vendeurs de musique indépendants. Elle a été soutenue par des musiciens comme Blur, Muse ou Metallica : sortie de morceaux et disques inédits ce jour-là, rééditions de titres, expo, concerts. La liste des événements de cette édition 2017 est en ligne sur le site du Disquaire Day. Cette année, près de 300 vinyles inédits ont été enregistrés pour l'occasion, ils seront vendus dans 240 disquaires indépendants dans toute la France.

Faire face à la concurrence

Mais pourquoi une telle journée ? Pour mettre à l'honneur le vinyle et aider les disquaires indépendants. Ils ont dû faire face à la montée de la musique en streaming qui s'est accompagnée d'une baisse significative des ventes de CD et de vinyles. Les disquaires ont aussi vu l'émergence de nouveaux lieux où les amateurs de musique peuvent désormais s'approvisionner. "En moins de 20 ans, près de 90 % des magasins indépendants ont disparu essentiellement au profit de rayons de disques dans les grandes surfaces alimentaires", explique le site du Disquaire Day.

Une résistance qui semble marcher et séduire les mélomanes et les collectionneurs avertis : la vente de vinyles aux États-Unis et dans plusieurs pays d'Europe dont la France ont récemment atteint de nouveau un haut niveau, c'est ce qu'explique cet article du Figaro.  Selon le Disquaire Day, en France, le vinyle représente désormais 75 % du chiffre d'affaires des disquaires indépendants, contre 25 % en 2011.

Est-ce que les vinyles ça existe encore ?  Pourquoi ça s'appelle un vinyle ?

Au micro de franceinfo junior, deux élèves de CM1 se posent de nombreuses questions sur ces objets un peu inconnus que sont les vinyles. Pour leur répondre, David Godevais, directeur du Calif (Club Action des Labels Indépendants Français) et fondateur du Disquaire Day.

Réécoutez les sujets de la semaine sur franceinfo junior

► Lundi 17 avril, des ados ont posé des questions sur les défis et "jeux" dangereux

► Mardi 18 avril, des écoliers ont interviewé la championne de ski Tessa Worley

► Mercredi 19 avril, ils ont posé des questions sur le vote le jour de l'élection

► Jeudi 20 avril, des élèves de CM1 ont parlé des rêves

Un 33 tours en vinyle sur une platine.
Un 33 tours en vinyle sur une platine. (MAXPPP)