Français du monde, France info

Attentat de Manchester : le ressenti des expatriés français

La ville de Manchester reste très marquée par l'attentat. C'est aussi le cas pour la communauté française qui vit dans la troisième ville la plus peuplée d'Angleterre.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

À Manchester, Cyrille Rollet se sent chez lui. Il porte d'ailleurs le maillot d'une des équipes de football de la ville. Quand la ville est attaquée lundi soir, Cyrlle Rollet est bouleversé. Très vite ce professeur de français s'inquiète pour ses élèves, beaucoup d'entre eux étaient au concert. Il confie qu'il avait peur d'entrer dans sa classe le lendemain de l'attaque, redoutant d'avoir des élèves absents. Manchester est la deuxième ville du pays. Ici vivent environ 5 000 Français.

"On sentait la peur"

Sabrina Chiboub parle anglais couramment, cette Lyonnaise vend des pâtisseries dans le centre-ville de Manchester depuis trois ans. Au moment de l'attentat, elle était en France dans la Loire, mais elle n'a eu qu'une envie, rentrer très vite en Grande-Bretagne. "Quand je suis arrivée le soir, c'était une ville transformée, elle était silencieuse. Les gens étaient fermés, on sentait la peur", explique-t-elle. Elle dit la ressentir aussi depuis l'attaque, mais elle compte bien rester vivre en Angleterre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les Britanniques ont respecté une minute de silence jeudi 25 mai en hommage aux victimes de l\'attentat de Manchester. 
Les Britanniques ont respecté une minute de silence jeudi 25 mai en hommage aux victimes de l'attentat de Manchester.  (OLI SCARFF / AFP)