Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous... une pluie de météores

Les gendarmes et les sapeurs-pompiers de l'Isère, de Savoie mais aussi de plusieurs autres départements du sud-est ont reçu de nombreux appels mercredi soir. Des dizaines de personnes affirment avoir vu un étrange phénomène lumineux dans le ciel. La préfecture de l'Isère parle d'une pluie de météores.

--'--
--'--
Radio France

Mis à jour le
publié le

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Une pluie de météores c'est un phénomène lumineux provoqué par l'entrée dans l'atmosphère terrestre d’un certains nombres de corps solides. Généralement des restes d'une comète ou d'un astéroïde qui croisent l'orbite de notre planète. Lorsque ces objets entrent dans l’atmosphère, ils provoquent des trainées lumineuses. Ils s'échauffent et se consument en une fraction de seconde en dessinant des traies lumineux dans le ciel. Cette incandescence se produit entre 85 et 120 km d'altitude. Les poussières les plus fines sont freinées en quelques fractions de seconde et flottent ensuite doucement jusqu'au sol. Les cailloux un peu plus gros subissent un échauffement plus important mais peuvent être totalement désintégrés : il n'en reste aucune trace. Les rares météores de taille vraiment plus imposante supérieure à un kilo peuvent perdre une partie de leur masse lors de leur entrée dans l'atmosphère mais sans être complètement désintégrés. Dans ce cas, le météore est très brillant avec une trace persistant plusieurs secondes dans le ciel: c'est un bolide certainement comme celui observé hier soir. Certains fragments arrivent jusqu’au sol. Ces fragments sont les météorites

Très rarement dangereux

Début février en Inde un homme aurait été tué selon les autorités locales par la chute d'une météorite. Patrick Michel du CNRS est très sceptique. Quoiqu'il en soit ce décès qui, s'il était confirmé, serait le premier du genre jamais répertorié. C’est dire la rareté de ces catastrophes. L’accident récent le plus grave s'est déroulé en Sibérien en février 2013. Un bolide s'est désintégré au-dessus de l’Oural. Des fragments ont atteint la Terre et ont fait près d'un millier de blessés.

En fait, la terre est continuellement bombardée par des débris.Chaque année, on estime qu’entre 10.000 et 100.000 tonnes de matériel météoritique arrive dans notre atmosphère. Il y a les phénomènes récurrents. La Terre repasse par le même point de son orbite et retraverse les mêmes nuages d'objets : ce sont les pluies annuelles d'étoiles filantes. Des pluies de météores qui se produisent tous les ans à la même période. Et il y a également des objets que la terre rencontre on va dire de manière plus aléatoire .

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)