Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous ... la "ferme des mille vaches"

Alors que la "ferme des mille vaches" dépasse sa capacité, France Info vous rappelle la taille de cette ferme usine.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
Gilbert ChevalierRadio France

Mis à jour le
publié le

(La ferme des mille vaches en octobre 2014©MAXPPP)

La "ferme des milles vaches" dans la Somme est une exploitation qui doit en fait compter 500 vaches, en excluant les veaux et les génisses qu'elles mettent au monde. Ce plafond a été fixé par arrêté préfectoral en 2013. Mais, aujourd'hui la ferme compte près de 800 animaux et c'est pour cela qu'il y a polémique.

Enorme projet

Reste qu’au départ, cette ferme avait bien pour objectif de compter 1.000 vaches + 750 génisses, ce qui aurait fait un total de 1.750 bovins dans cette méga ferme, dont l'étable principale mesure 230 mètres de long.

L'idée de cette exploitation a germé dans la tête de Michel Ramery, un chef d'entreprise venu du BTP, le secteur du Bâtiment et des travaux publics.    

Du lait … et de l’électricité

L’intérêt de ce gigantisme agricole est de produire du lait de façon industrielle et de faire baisser les coûts. Il faut savoir que 1.750 bovins, c'est 35 fois la taille moyenne d'une exploitation française.

    

Mais ce n'est pas tout, la ferme produit aussi de l'électricité grâce à un méthaniseur. L'appareil récupère les bouses de vaches, des résidus de céréales et de l'herbe et en fait du méthane, qui alimente un générateur d’électricité. Le courant est ensuite vendu à EDF.

Opposition

Mais cette ferme ne plait pas à tout le monde, notamment à la Confédération paysanne et des associations écologistes.  

D'abord parce que cette exploitation suit l'exemple des fermes allemandes de "tailles XXL" avec des vaches cantonnées à l'intérieur des bâtiments, contrairement au modèle français plus petit et le plus souvent à l'air libre. Ensuite, les petits producteurs de lait se sentent menacés par cette ferme usine.

 

Et puis, les craintes se sont focalisées sur l'environnement immédiat de la "ferme des mille vaches". A la sortie du méthaniseur, il reste des résidus qu'il faut épandre. Pour cela, il est nécessaire d'avoir une surface d'épandage minimum. Les 1.500 hectares prévus initialement ne suffisaient pas. C'est pour cela que la capacité de la ferme a été ramenée à 500 vaches.    

Démarrage délicat

Finalement, la ferme fonctionne depuis septembre 2014.   L'exploitation a été retardée par de multiples actions d’opposants. Les premières vaches ont dû être amenées sur le site de nuit sous escorte policière.

 

Reste qu’aujourd’hui, le lait produit par la ferme est mal vu par certaines enseignes de la grande distribution. Les grandes surfaces demandent aux coopératives laitières de leur certifier que leurs produits ne viennent pas de la "ferme des mille vaches" car elles craignent des opérations coup de poing de petits producteurs de lait dans les magasins.

Toutes les vidéos d'Expliquez-nous sont à retrouver ici

(La ferme des mille vaches en octobre 2014©MAXPPP)