Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous ... l'Alyah

La communauté juive de France est particulièrement éprouvée après l'attentat de la porte de Vincennes. Beaucoup de juifs ressentent la nécessité de "faire leur Alyah". C'est quoi l'Alyah ?

--'--
--'--
Radio France

Mis à jour le
publié le

(Des immigrants ukrainiens arrivent en Israël le 22 décembre 2014©MAXPPP)

L'Alyah est un mot hébreu qui signifie littéralement "ascension" ou "montée".  Mais concrètement, ce mot désigne le fait d'immigrer en Israël.

Longue tradition

Cette immigration a commencé bien avant la création d'Israël. Pendant des siècles, il y a eu des Alyoth très ponctuelles. Il s'agissait d'une immigration religieuse pour habiter près de lieux saints du judaïsme. Résultat, en 1880 on estime que 25.000 juifs religieux vivaient en territoire de Palestine, alors sous domination ottomane, parmi un demi-million d'arabes. 

Avant la création d’Israël  

A partir des années 1880, les choses s'accélèrent. On parle à présent d'Alyah laïque ou sioniste.

La première véritable Alyah a lieu entre 1880 et 1903. Elle a une visée politique. Les 25.000 juifs qui y participent veulent à terme créer un Etat. Le plus souvent, ils fuient les pogroms de Russie et vont créer en Palestine  des colonies agricoles.

 

Jusqu'à la création d'Israël en 1948, il y aura cinq autre Alyoth. Des vagues d'immigration successives dans les années 1910, 20, 30 et 40. Les juifs viennent de Russie, d'Europe centrale, de l'Allemagne nazie et de l'Autriche.

Après 1948 

Après la naissance d'Israël, le nouvel Etat sera peuplé par plusieurs autres vagues d'immigration.

On assiste logiquement à un pic d’immigration au moment de la création d'Israël avec les survivants du génocide et des juifs venus des pays arabes. Dans les années 50, il y aura notamment des français, et dans les années 90, on observe un deuxième pic après la chute du communisme en URSS et en Europe de l'est.

Alyah encouragée par Israël

L’Etat hébreu fait beaucoup pour favoriser cette immigration. L’Agence juive  accompagne les candidats. Des conseils sont donnés avant le départ. Il faut prouver ses origines juives, faire des démarches administratives, être déterminé et un séjour préalable en Israël est même conseillé.

 

Quand la personne arrive définitivement en Israël, le ministère de l'Intégration est là pour les premières démarches : assurance maladie, carte d'identité, somme d'argent, apprentissage de l'hébreu, aide au logement ou encore conseils pour trouver un travail.

Juifs de France    

Aujourd'hui, les juifs de France sont plus nombreux à faire leur Alyah. Leur nombre a doublé en un an, selon les dernières estimations de l'Agence juive, pour atteindre le chiffre de 7.000 personnes en 2014. Pour la première fois, la France est en tête des pays d'émigration vers Israël, devant l'Ukraine, la Russie et les Etats-Unis.

Entre 500.000 à 600.000 juifs vient en France. C'est la 3eme communauté juive mondiale derrière Israël et les Etats-Unis.

Toutes les vidéos d' Expliquez-nous, c'est ICI

(Des immigrants ukrainiens arrivent en Israël le 22 décembre 2014©MAXPPP)