Envoyé spatial, France info

Envoyé spatial. Retour sur Terre annoncé pour trois astronautes : "Ça va un peu casser notre routine"

Si Thomas Pesquet, l'envoyé spatial de franceinfo, a encore deux mois à passer dans l'espace, certains de ses collègues s'apprêtent à quitter la station spatiale internationale. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Thomas Pesquet (au centre) à bord de la Station spatiale internationale le 6 janvier 2017
Thomas Pesquet (au centre) à bord de la Station spatiale internationale le 6 janvier 2017 (ESA/NASA)

Trois astronautes s'apprêtent à retourner sur Terre : les Russes Andrei Borisenko et Sergei Ryzhikov, et l'Américain Shane Kimbrough. Leur vaisseau Soyouz se désarrimera lundi 10 avril de la Station spatiale internationale pour atterrir quelques heures plus tard dans les steppes du Kazakhstan.

Le départ se prépare depuis plusieurs jours. "Il faut préparer le véhicule, il faut se réapproprier les procédures de retour parce qu'on ne s'est pas entraînés depuis six mois, explique Thomas Pesquet. Il faut charger le Soyouz avec tout ce qu'on va ramener sur Terre. Il n'y a pas beaucoup de place donc on utilise vraiment tous les recoins, c'est un travail de précision". Et il ajoute : "Il faut laisser sa place en bon état, jeter à la poubelle tout ce qu'on n'utilisera pas parce que si tout le monde laisse sa paire de chaussettes, à la fin l'ISS est pleine de chaussettes".  Avant de débarquer, les astronautes vont également prendre soin de rassembler des photos sur clé USB "que l'on glisse dans sa poche", raconte Thomas Pesquet. 

Une passation de pouvoir prévue 

Le départ de l'ISS, c'est "un peu comme revenir d'une année d'études à l'étranger, ou revenir d'un endroit où on a passé beaucoup de temps", souligne l'envoyé spatial de franceinfo.  Le retour des trois astronautes marque la fin de la 50e expédition vers l'ISS. Elle était commandée par Shane Kimbrough. L'Américain transmet le relais à sa compatriote, Peggy Whitson. Une petite cérémonie de passation de pouvoir est prévue dimanche 9 avril. Si tout va bien, la relève arrivera bien le 22 avril.

Ce jour-là, deux nouveaux occupants sont attendus. "Ça va casser un peu notre routine", indique Thomas Pesquet. "Ce sont les seuls nouveaux visages que je vais voir en six mois, on est impatients de les voir même si on regrette que nos collègues nous quittent parce qu'on formait un super équipage", ajoute-t-il. 

Un séjour prolongé avec une troisième sortie dans l'espace 

Thomas Pesquet ne devrait pas être trop dépaysé. Parmi les deux futurs arrivants, aux côtés du Russe Fyodor Yurchickin, se trouve un visage connu : l'Américain Jack Fischer. Il était dans la même promotion que le Français.

Thomas Pesquet a déjà prévu de lui faire visiter l'ISS. Une station dans laquelle il va faire du rab. La Nasa a fixé la date du retour le 2 juin, soit 15 jours de plus que prévu à l'origine. D'ici là, il s'offrira une troisième sortie dans l'espace, au plus tôt le 18 avril.

Thomas Pesquet (au centre) à bord de la Station spatiale internationale le 6 janvier 2017
Thomas Pesquet (au centre) à bord de la Station spatiale internationale le 6 janvier 2017 (ESA/NASA)