En un mot, France info

En un mot. Le Louvre Abu Dhabi, des sous et du sable

Le mot de l'actu du jour est : Louvre. cela n'aura échappé à personne. En tout cas, pas à Nathalie Bourrus.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoNathalie BourrusRadio France

Mis à jour le
publié le

Vue du Louvre Abu Dhabi, dans la capitale des Emirats arabes unis, le 8 novembre 2017.
Vue du Louvre Abu Dhabi, dans la capitale des Emirats arabes unis, le 8 novembre 2017. (GIUSEPPE CACACE / AFP)

Le Louvre Abu Dhabi a été inauguré par Emmanuel Macron, aux Emirats Arabes Unis. Louvre. Louvre, mot qui vient de Turris Lupara, qui signifie la tour du Louvre.

Quelles images… quelle majesté. Quelle féerie. Quel bâtiment….bâtiment ? Mais que dis-je ? Un festin, de 24 000 mètres carrés. Une coupole de 180 mètres de diamètre. De bien belles mensurations. Le Louvre Abu Dhabi est un petit canon de beauté. Mais que de boulot, de tractations, et d’argent et… peut être, de filouteries, sait-on jamais ? La cellule investigation de Radio France est sans doute déjà sur le coup…

Mais non, enfin ! Fêtons, dans la joie et la bonne humeur, la naissance de ce lieu à l’allure impériale. Je vous interdis d’imaginer qu’un jour, peut-être, il y aura un "Paradise Louvre". Même s'il est vrai que le contrat est de l’or en barre. Un accord gouvernemental a été signé le 6 mars 2007 par, entre autre, M. Donnedieu de Vabres, alors ministre de la Culture. Avec Jacques Chirac comme président de la République. Jacques Chirac, le roi du contrat tout de même, ne l’oublions pas. Un homme qui a l’amour du risque, puisque le dit-contrat sera signé 5 jours avant qu’il annonce qu’il ne se représenterait pas à la tête de la France.

Et si le gâteau était trop petit ?

Le planning est magique parfois. Un fabuleux contrat, sur trente ans, dans lequel la France récupère près d’un milliard d’euros, qui doit, (en principe) bénéficier au Louvre Paris et à d’autres. Le deal : la France, en échange, doit prêter des œuvres… et aider le Louvre Abu Dhabi à se constituer une collection… Et organiser des expositions sur place. Une agence a été créée spécialement à cet effet. Constituée de dizaines d’établissements culturels français. Ouille. Ça fait beaucoup de partenaires je trouve. Beaucoup de sous… beaucoup de gens.

Un gâteau canonissime, qui, malgré ses 24 000 mètres carrés, sera peut-être trop petit pour le partager correctement. En un mot : le Louvre Abu Dhabi, c’est loin tout de même non ?  À défaut de faire 67 heures de route, ou 7 heures d’avion… faites en 2, et allez-vous régaler d’œuvres, d’architecture et de frites, au Louvre Lens, parce que c’est vachement bien.  

Vue du Louvre Abu Dhabi, dans la capitale des Emirats arabes unis, le 8 novembre 2017.
Vue du Louvre Abu Dhabi, dans la capitale des Emirats arabes unis, le 8 novembre 2017. (GIUSEPPE CACACE / AFP)