En route vers Paris 2024, France info

En route vers Paris 2024. Une présidence olympique

En septembre 2017, on connaîtra le pays qui organisera les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. A une semaine de l’élection présidentielle, quel regard portent les 11 candidats sur Paris 2024 ?

00:00-00:00

audio
vidéo
logo
franceinfoCécilia BerderRadio France

Mis à jour le
publié le

Rapprocher les univers du sport et de la culture, un projet ambitieux pour les JO 2024.
Rapprocher les univers du sport et de la culture, un projet ambitieux pour les JO 2024. (MAXPPP)

La candidature parisienne aux Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 divise les candidats

Coté pour, on retrouve Benoît Hamon, Emmanuel Macron, François Fillon et Nicolas Dupont Aignan. Les quatre hommes politiques mettent en avant la ferveur nationale et la dynamique créées par l’événement tout en rappelant les enjeux de sécurité.

Marine Le Pen s’est elle aussi dite favorable à cette candidature dès l’instant qu’elle n’engage pas d’investissements majeurs.

Côté contre, les candidats Nathalie Arthaud, Philippe Poutou et Jean-Luc Mélenchon avancent des arguments similaires en évoquant un gaspillage financier. La candidate de Lutte Ouvrière et le candidat du Nouveau parti anticapitaliste avaient d’ailleurs signé une pétition en octobre 2016 qui s’opposait à la candidature de Paris. Le candidat de la France Insoumise regrette que l’avis de la population n’ait pas été écouté via un référendum.

Quel avenir pour Paris 2024 si un candidat contre les Jeux l’emporte ?

Pour Denis Masseglia, président du comité national olympique et sportif français (CNOSF) : "Telle que la candidature est partie, il parait compliqué de s’y opposer."
Le comité parisien espère une neutralité bienveillante de la part des candidats les plus réfractaires car les membres du CIO (qui voteront pour la ville hôte le 13 septembre à Lima) restent sensibles à la situation politique du pays.

Aussi, le patron du mouvement sportif français en est sûr : "Si Paris obtient les Jeux, il sera plus facile de faire du sport un enjeu de société." La politique sportive du quinquennat en serait alors modifiée.

Il reste des indécis

Dans la course à l’Èlysée, les questions sur le sport ne représentent pas une priorité. Dans ce sens, François Asselineau, Jacques Cheminade et Jean Lassalle ne se sont pas encore exprimés sur "la question Paris 2024".  Le sport est quasiment absent de leur programme. Côté Jean Lassalle, la seule information de son programme sur ce thème est la création d'une fête des Sports le 21 septembre.

Faire entrer le sport et le handicap dans le débat public

La présidente du comité paralympique français, Emmanuelle Assmann, a écrit, dans le quotidien Libération, une lettre ouverte aux 11 candidats à la fin du mois de mars. Elle regrette que "le sport et le handicap soient systématiquement les grands oubliés des débats publics". Elle espère les convaincre que ce ne sont pas de "petits sujets" et que le sport est un vecteur d’intégration et de solidarité formidable.

Retrouvez l’ensemble des programmes sportifs des candidats dans l’émission Stade Bleu sur France Bleu, présentée par Jacques Vendroux.

Rapprocher les univers du sport et de la culture, un projet ambitieux pour les JO 2024.
Rapprocher les univers du sport et de la culture, un projet ambitieux pour les JO 2024. (MAXPPP)