En direct du monde, France info

En direct du monde. En Chine, les fonctionnaires sont au régime sec

En Chine, les fonctionnaires de la province du Guizhou n'ont plus le droit de consommer d'alcool lors de déjeuner ou de dîners officiels. Un comble pour la province qui produit la marque d'alcool de riz la plus populaire de Chine.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
Angélique ForgetRadio France

Mis à jour le
publié le

En Chine, les fonctionnaires de la province du Guizhou n\'ont désormais plus le droit de consommer de l\'alcool lors de déjeuners ou diners d\'affaires. Photo d\'illustration.
En Chine, les fonctionnaires de la province du Guizhou n'ont désormais plus le droit de consommer de l'alcool lors de déjeuners ou diners d'affaires. Photo d'illustration. (FRED DUFOUR / AFP)

En Chine, les fonctionnaires de la province du Guizhou, dans le sud ouest du pays doivent se plier depuis le début du mois à une nouvelle réglementation : ils n’ont plus le droit de consommer d’alcool lors de déjeuners ou de dîners officiels. Ils n'ont également plus le droit de stocker des bouteilles d'alcool dans leur bureau et de se servir dans les fonds publics pour acheter des vins et des spiritueux. Cela concerne tous les fonctionnaires d’État, les fonctionnaires locaux, les membres d’entreprises publiques et tous ceux qui sont employés par eux. 

Cette interdiction est un peu un comble parce que le Guizhou est la province qui produit le Moutai, la marque d’alcool de riz la plus populaire en Chine. L’annonce de cette nouvelle réglementation a d'ailleurs fait chuter le cours de l’action de près de 3% à la bourse de Shanghai.

La consommation d'alcool, vecteur de socialisation

Si les autorités chinoises ont pris une telle décision, c'est parce qu'elles estiment que les fonctionnaires boivent trop, notamment pendant les déjeuners et les diners d’affaires. En Chine, le repas est un lieu de socialisation par excellence et l’un de ses rituels c’est la consommation d’alcool. Tout ceux qui ont travaillé en Chine le disent : c’est un passage obligé. Il faut remplir son verre et porter un toast, un "gambei" en Chinois. C’est un moyen de resserrer des liens entre partenaires, clients ou fournisseurs mais aussi de se tester entre convives avant de signer des contrats. Dans les grandes villes comme Shanghai ou Pékin, la tradition se perd un peu mais elle est toujours très présente en province.
 
La province du Guizhou n'est pas la seule concernée par cette nouvelle réglementation. Quatre autres provinces appliquent déjà ces nouvelles règles et cela pourrait encore se répandre parce que cette mesure s’inscrit dans le programme lancé par le président XI Jinping en 2012, qui vise à "modifier les habitudes des fonctionnaires au travail" et qui entre dans le cadre de sa lutte anti corruption. La consommation d’alcool au cours de diners ou de soirées arrosés était en effet aussi un moyen d’acheter ses supérieurs ou au moins de bien se faire voir. Avec cette mesure, les autorités chinoises promettent de faire le ménage : rien que qu’au mois de juillet dernier, plus de 4 000 fonctionnaires ont été condamnés pour avoir violé cette loi.

En Chine, les fonctionnaires de la province du Guizhou n\'ont désormais plus le droit de consommer de l\'alcool lors de déjeuners ou diners d\'affaires. Photo d\'illustration.
En Chine, les fonctionnaires de la province du Guizhou n'ont désormais plus le droit de consommer de l'alcool lors de déjeuners ou diners d'affaires. Photo d'illustration. (FRED DUFOUR / AFP)