En direct du monde, France info

Des Irlandais inventent la recharge de téléphone par... un feu de bois

Comment peut-on recharger son téléphone portable lorsqu’on est loin de toute civilisation et surtout de toute prise électrique ? C’est une question que se posent régulièrement les jeunes citadins partis en montagne avec leurs parents pendant quelques jours. Les chercheurs de l’université de Trinity College, à Dublin, ont la solution.

--'--
--'--
Radio France

Mis à jour le
publié le

(photo d'illustration © Maxppp)

Cette découverte géniale est l’œuvre de l’équipe du génie mécanique de Tony Robinson, au Trinity College de Dublin. Il s’agit d’utiliser un générateur thermoélectrique pour convertir la chaleur en électricité, à partir de n’importe quelle source de chaleur. Par exemple, un four en terre cuite chauffé par un feu de bois.

En théorie, pour les experts en thermodynamique, rien de nouveau. Mais la mise en pratique de cette idée devrait améliorer la vie quotidienne de ceux qui vivent sans électricité, dans les pays en voie de développement. Voici comment faire fonctionner le petit générateur en trois leçons : d’abord, prendre de la boue et bien la malaxer pour en faire une sorte de pâte à tarte qu’on va modeler en forme de pot et cuire sur le feu de bois. On fixe au pot de terre cuite la petite cuve métallique du générateur dans laquelle on met de l’eau. Puis on place le pot sur le feu. Il suffit alors de relier les cables électriques du petit générateur à un connecteur USB cinq volts, livré avec. Et le tour est joué : six watts maximum mais cela suffit à faire éclairer une lampe LED, recharger un téléphone ou écouter la radio, et cela, tout en faisant la cuisine. C’est fabuleux.

Ils sont actuellement testés au Malawi

Ce générateur est testé en ce moment au Malawi, dans le cadre d’un projet soutenu par les agences de développement irlandaise et britannique. Il faut savoir que ce projet a été soutenu, dès sa phase de recherche, par les agences de développement, car convaincre des investisseurs privés de financer un tel projet aurait sans doute été délicat. ‎Les clients potentiels ne roulent pas sur l'or, ou si c'est le cas, ils ne s'en doutent pas.

En fait, ce generateur a déjà change la vie des villageois du Malawi. Lorsque les responsables irlandais du projet sont a‎rrivés dans les villages ou les générateurs sont testés, les villageois se sont mis a faire des pots en terre cuite, des petits fours portables, pour y fixer ensuite le generateur. Rapidement, ils ont inventé un petit four spécifiquement adapté au générateur, qui est prêt à être commercialisé avec générateur incorporé, au bénéfice du village.

Au Malawi, moins de 10% de la population a accès à l’électricité.‎ Grâce à ce projet, la majorité des gens devrait pouvoir s’éclairer et aussi dépenser son argent en crédits de téléphone, comme le monde développé.

(photo d'illustration © Maxppp)