En direct du monde, France info

Au Canada, le libéral Justin Trudeau se démarque avec un gouvernement paritaire et multiculturel

Une manière pour le tout nouveau premier ministre de marquer sa rupture avec des années de pouvoir conservateur. Le choix du nouveau ministre de la défense est particulièrement symbolique.

00:00-00:00

audio
vidéo
avatar
Alexis MorelRadio France

Mis à jour le
publié le

(Justin Trudeau (au centre du premier rang) et les ministres du gouvernement canadien © Reuters)

Avec Pascale Guéricolas, correspondante de France Info au Canada.

Dans ce gouvernement, il y a autant de femmes que d'hommes, une première au Canada. La nouvelle équipe est aussi le reflet d'un Canada multiethnique: on y trouve par exemple une ancienne réfugiée afghane, une ministre d'origine amérindienne ou encore quatre ministres Sikhs.

Parmi eux, Harjit Sajjan, en charge de la défense, connaît trés bien l'armée et les champs de bataille. Le parcours de cet homme, qui porte toujours le turban, a tout du "rêve canadien multiculturel"  : arrivé à 5 ans avec ses parents de son Penjab natal dans le Nord de l’Inde, il s’est inséré comme un poisson dans l’eau dans la population bigarrée de Vancouver, sur la côte Ouest. D’abord policier dans la métropole de Colombie-Britannique, il intègre les forces armées canadiennes. Et se heurte de plein fouet au racisme de cette organisation, pas vraiment ouverte à la diversité. Mais il en faut davantage pour abattre le jeune Sajjan. Ce militaire obtient le droit de garder le turban et il invente même un masque à gaz adapté à la barbe des hommes adeptes de cette religion!

Devenu ministre, c'est un programme chargé qui l'attend, et une première mission délicate. Pendant la campagne électorale, Justin Trudeau s'est engagé à stopper les frappes aériennes du Canada contre le groupe Etat Islamique. Ottawa va maintenant devoir justifier cette décision auprès des partenaires de la coalition internationale, et notamment les Etats-Unis, son voisin et plus proche allié.

(Justin Trudeau (au centre du premier rang) et les ministres du gouvernement canadien © Reuters)