En direct de la Silicon Valley, France info

"TechMeAbroad" : la start-up qui aide les Français à atterrir dans la Silicon Valley (entre autres)

Carlos Diaz nous présente cette semaine la start-up d'un Français installé dans la Silicon Valley, près de San Francisco : "TechMeAbroad", qui aide les Français à décrocher un stage ou un job dans les nouvelles technologies. 50.000 postes sont à pourvoir.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
Jules LavieRadio France

Mis à jour le
publié le

(© Maxppp)

Un Français a installé dans la Silicon Valley a créé une start-up spécialisée dans les offres d’emploi et de stage dans les entreprises en recherche d’ingénieurs.

Julien Barbier a lancé la plateforme Tech Me Abroad . Elle a la particularité de lister que des offres de start-up qui sponsorisent des visas ou  des permis de travail. Aujourd’hui, les entreprises reçoivent de nombreuses demandes d’ingénieurs qui veulent faire un stage dans la Silicon Valley. Mais elles sont obligées de les refuser car l’obtention d’un visa est une vraie galère

Les ingénieurs français ont une très belle image dans la Silicon Valley. Ils sont considérés comme les meilleurs ingénieurs au monde. En fait, c’est surtout vrai quand ils sortent des écoles. Mais après 4 ou 5 ans, les ingénieurs américains sont meilleurs car ils ont eu une expérience dans les grandes entreprises comme Google, Apple, Facebook, les géants de la "Tech ".

Il y 50.000 postes vacants d’ingénieurs dans la Silicon Valley. Les entreprises sont donc obligées d’aller chercher les ingénieurs partout dans le Monde. Et les Français sont très recherchés. La Silicon Valley n’est une finalité en soi mais est une expérience exceptionnelle quand on est ingénieur dans le monde de la technologie.

(© Maxppp)