En direct de l'Europe, France info

En direct de l'Europe. Fini les frais d’itinérance quand vous téléphonez de l’étranger !

Bientôt vos frais d’itinérance ne seront plus qu’un mauvais souvenir grâce à l'accord trouvé entre les opérateurs de téléphonie mobile.

00:00-00:00

audio
vidéo
avatar
Joana HosteinfranceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Dans deux mois, fini les factures de téléphone salées de retour de l\'étranger...
Dans deux mois, fini les factures de téléphone salées de retour de l'étranger... (SASCHA STEINACH / DPA-ZENTRALBILD)

Vous êtes peut-être en vacances en Espagne ou en Italie. Vous avez préféré éteindre votre téléphone portable pour éviter d’avoir une facture trop salée à votre retour. Bientôt, vous n’aurez plus besoin de prendre ce genre de précautions. A partir du 15 juin, dans moins de deux mois donc, il ne coûtera pas plus cher d’appeler, d’envoyer un SMS ou de télécharger un fichier de chez vous que d’un autre pays européen.

Un casse-tête pour lever le dernier obstacle

Le principe était acté depuis plusieurs mois, mais il fallait encore lever un dernier obstacle et non des moindres : négocier un prix de gros satisfaisant pour l’ensemble des opérateurs. Par prix de gros, on entend les tarifs que s’appliquent les opérateurs entre eux quand leurs clients utilisent un autre réseau que celui de leurs pays d’origine.
Et la négociation n’a pas été facile, comme l'explique, Olivier Lechien, il est le porte-parole de la GSMA, l’association des opérateurs de téléphonie mobile : "Les situations sont vraiment différentes d'un pays à l'autre, d'un opérateur à l'autre. Dans certains pays où le tourisme est plus développé, les opérateurs ont intérêt à ce que les prix de gros soient plus élevés puisqu'il va y avoir davantage de facturation de ces frais, et inversement, dans des pays qui sont moins visités, où les frais d'infrastructures sont moins élevés, les opérateurs ont intérêt à ce que les prix de gros soient plus bas".

Se méfier des arnaques 

Du côté du BEUC, le Bureau européen des unions des consommateurs, on se réjouit de cette nouvelle qui intervient après 10 ans de combat. Mais Guillermo Beltra, responsable économique et juridique au sein de l’organisation, appelle tout de même les Européens à la vigilance :
"Votre opérateur pourrait vous proposer un smartphone à un prix réduit, pas de frais d'itinérance dans une dizaine de pays européens, mais en contrepartie, vous dire que vous devrez continuer à payer des frais d’itinérance dans tous les autres pays de l'UE. Si le choix revient au consommateur, nous ce que l'on dit, c'est : restons vigilant pour que les opérateurs ne contournent pas les règles et qu'ils respectent toujours le principe général : plus de frais d'itinérance pour l'ensemble des consommateurs".
 
En tout cas, ce qui est sûr, c'est que cet été, vos factures de téléphone seront moins élevées que lors de vos vacances précédentes !

Dans deux mois, fini les factures de téléphone salées de retour de l\'étranger...
Dans deux mois, fini les factures de téléphone salées de retour de l'étranger... (SASCHA STEINACH / DPA-ZENTRALBILD)