Dans une autre vie, France info

Dans une autre vie, Nicolas de Tavernost aurait voulu être musicien

S'il n'avait pas été patron de M6, Nicolas de Tavernost aurait voulu bien savoir jouer d'un instrument de musique. Il le raconte à Jacques Vendroux. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoJacques VendrouxRadio France

Mis à jour le
publié le

Nicolas de Tavernost, patron d\'M6.
Nicolas de Tavernost, patron d'M6. (NICOLAS TUCAT / AFP)

Nicolas de Tavernost est le patron du groupe M6 depuis 2000. Il vient d'être confirmé à la tête du directoire de M6 jusqu'en 2020. Son groupe est actionnaire principal des Girondins de Bordeaux, son club de coeur, depuis 2000 également. Il a une véritable adoration pour le sport et le football évidemment en particulier. C'est ainsi que M6 retransmet régulièrement des grandes rencontres de football. Nicolas de Tavernost est un passionné de la vie, de son métier, amateur de golf.

"J'aurais bien aimé très bien jouer d'un instrument de musique..."

À franceinfo, Nicolas De Tavernost a confié qu'il "aurait aimé avoir plusieurs autres vies, pas simplement une."  Et il ajoute : "J'aurais bien aimé très bien jouer d'un instrument de musique, guitariste, pianiste, bassiste ça m'aurait beaucoup plu. Ça, c'est trop tard." Le patron du groupe M6 regrette d'ailleurs les choix de ses parents, qui ne lui ont pas enseigné la musique, le chant. "Je suis très imperméable. Pourtant j'aime beaucoup la musique, précise Nicolas De Tavernost. Je me dis que si par un coup de baguette magique on pouvait recommencer... Ça doit tellement être agréable de bien jouer..." "Quand on a un coup de mou, souligne Nicolas de Tavernost, quand on est joyeux, quand on a un événement triste, la musique accompagne tous les moments de la vie, quand on sait la manier soi-même, je pense que ça donne des plaisirs formidables."

"Le métier que moi j'aurais préféré exercer dans une autre vie, c'est agriculteur", concède-t-il.  "J'ai été un peu élevé à la campagne donc je vois ce qu'est l'agriculture. On vit quand même au rythme de la nature mais en même temps on a la technologie et puis on est son propre patron. On n'a à rendre compte qu'au beau temps. Il y a un élément que j'aime beaucoup dans l'agriculture, c'est que l'on apprend par les anciens", affirme Nicolas de Tavernost.

Nicolas de Tavernost, patron d\'M6.
Nicolas de Tavernost, patron d'M6. (NICOLAS TUCAT / AFP)