Dans une autre vie, France info

Dans une autre vie, Christian Prudhomme aurait continué à couvrir le Tour de France comme journaliste

S'il n'avait pas été patron du Tour de France, Christian Prudhomme, serait resté journaliste sportif. Il le raconte à Jacques Vendroux.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoJacques VendrouxRadio France

Mis à jour le
publié le

Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France, avant le départ du Tour d\'Italie, le 11 mai 2017.
Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France, avant le départ du Tour d'Italie, le 11 mai 2017. (LUK BENIES / AFP)

Christian Prudhomme est, depuis 2007, le patron du Tour de France, la plus grande course cycliste du monde. Mais, il a commencé sa vie professionnelle comme journaliste sportif. Il est passé par La Cinq, France Télévisions où il a notamment animé l'émission Stade 2, L'Équipe TV, Europe 1 et LCI. Sa passion pour le journalisme n'a pas disparu.

"J'ai rêvé d'être journaliste et de commenter le Tour de France, raconte Christian Prudhomme. J'avais ça en moi quand j'étais gamin. À l'époque, j'avais dit à mes parents : 'Je veux être vétérinaire', parce qu'on avait un petit lapin (...), mais je n'avais pas envie de devenir vétérinaire. Grâce à mon frère, un jour, j'ai eu le courage - pour moi c'était du courage - de leur dire : 'Finalement, je ne veux pas être vétérinaire, je veux être journaliste'."

La passion du récit en direct

"Donc, je suis venu au journalisme par le Tour de France très clairement, par cette passion de la découverte, du récit en direct." Après avoir commenté la Grande Boucle de 2001 à 2003, à la radio et à la télévision, Christian Prudhomme devient directeur du Tour de France en 2007, "ce que je n'avais jamais imaginé", confie-t-il.

"Moi, je me serais bien vu commenter pendant 35 ans le Tour... Si on avait voulu de moi pendant 35 ans !, indique-t-il en souriant. C'était vraiment magnifique. Donc, non je n'ai pas d'autres rêves. J'ai cette chance-là. Le métier de ma vie, c'est le journalisme. Aujourd'hui, le Tour de France est ma vie. C'est toute ma vie. Ça me prend tout le temps, partout, toujours, où que je sois."

Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France, avant le départ du Tour d\'Italie, le 11 mai 2017.
Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France, avant le départ du Tour d'Italie, le 11 mai 2017. (LUK BENIES / AFP)