Chroniques du ciel, France info

Chronique du ciel. Le mystère de la disparition d'Amelia Earhart relancé

Qu’est-il arrivé à Amelia Earhart ? Depuis 80 ans, le mystère reste entier. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoFrédéric BeniadaRadio France

Mis à jour le
publié le

Une photographie découverte aux Archives nationales américaines montre une femme ressemblant à l\'aviatrice disparue, Amelia Earhart, sur un quai des îles Marshall. 
Une photographie découverte aux Archives nationales américaines montre une femme ressemblant à l'aviatrice disparue, Amelia Earhart, sur un quai des îles Marshall.  (National Archives)

Depuis 80 ans, le mystère reste entier sur la disparition d'Amelia Earhart. 
Une photo relance les spéculations sur la disparition de l'aviatrice et son navigateur Fred Noonan en juillet 1937. 

La thèse de sa mort remise en cause

Officiellement, l’aviatrice et son navigateur Fred Noonan, ont disparu en juillet 1937 dans le Pacifique Sud, au large des iles Phoenix. Leur Lockheed Electra serait tombé en panne d’essence ne leur laissant aucune chance de survie. Mais un documentaire qui sera diffusé, ce soir, sur la chaine américaine History Channel remet cette thèse en cause. Les auteurs du film fondent leur théorie sur une photo floue en noir et blanc, découverte par un fonctionnaire fédéral dans les archives nationales américaines à Washington.

On y voit plusieurs personnes sur le quai de l’Atoll de Jaluit, dans les îles Marshall, dont une femme de dos, cheveux courts à la silhouette ressemblant à celle d’Amelia Earhart. Non loin d’elle, un homme, qui pourrait être Fred Noonan, selon un expert en reconnaissance faciale interrogé dans le documentaire. L’homme et la femme semble regarder un navire de guerre japonais et une barge sur laquelle aurait été déposé l’avion d’Amelia.

Capturés par des Japonais

La découverte de ce cliché ravive toutes les spéculations autour de cette disparition. Les auteurs du documentaire sont persuadés qu’Amelia Earhart et son navigateur se sont posés sur les îles Marshall, ont été fait prisonniers des Japonais puis transférés dans un camp où ils sont morts. Le gouvernement japonais affirme qu'il ne possède aucune trace de cette arrestation. Mais beaucoup de documents ont été détruits.
"Je connais l’existence de cette photo depuis un an. Je suis stupéfait que quelqu’un puisse prendre ça au sérieux. En tant qu’indice, c’est risible. C’est juste une photo de quelques personnes sur le quai de Jalui. Où sont les Japonais ? Où sont les soldats ?" déclare Richard Gillespie, un historien passionné d'aviation.

Théorie "risible" et "absurde"

Et rien ne prouve que la photo a bien été prise en 1937. D'autres historiens pensent que l'équipage a fait un atterrissage forcé sur une île inhabitée Nikumaroro, avant d’y mourir. Amelia Earhart cherchait à devenir la première femme à faire le tour du monde. Elle avait décollé de Nouvelle-Guinée le 2 juillet 1937, afin de rejoindre l'île Howland où elle devait refaire le plein.

Avec Fred Noonan, ils avaient envoyé une série de messages à un navire américain stationné à Howland. Le dernier disait qu'ils n'avaient plus beaucoup de carburant et qu'ils ne voyaient aucune île. C'est la dernière fois qu'ils ont donné un signe de vie.

Pour le gouvernement américain, qui avait aussitôt lancé des recherches, il n'y a aucun doute : l'avion s'est abîmé quelque part dans le Pacifique et les deux pilotes sont morts. Mais leurs restes n'ont jamais été retrouvés, pas plus que des débris du Loockeed Electra. 

 

Une photographie découverte aux Archives nationales américaines montre une femme ressemblant à l\'aviatrice disparue, Amelia Earhart, sur un quai des îles Marshall. 
Une photographie découverte aux Archives nationales américaines montre une femme ressemblant à l'aviatrice disparue, Amelia Earhart, sur un quai des îles Marshall.  (National Archives)