Ces chansons qui font l'actu, France info

La chanson française rêve de l'Angleterre pop

Brexit ou pas ? En tout cas, notre culture populaire affirme haut et fort son attachement à la patrie des Beatles et à une musique révolutionnaire.

--'--
--'--
Radio France

Mis à jour le
publié le

(1969 : Carnaby Street est le centre du monde... et la France en rêve. © The National Archives UK - Wikimedia.)

Les Beatles, c’est le commencement. Avant, le mouvement était en sens inverse : la classe, l’élégance, la mode, c’est Paris. Les ploucs qui regardent avec envie de l’autre côté de la Manche, ce sont eux, les Anglais. D’ailleurs, ils ne parlent même pas français, les pauvres…

Puis est arrivée la fascination pour l’admirable Angleterre pop des années 60 – celle-là, les politiciens ne nous l’enlèveront pas.

 

 

Dans le second épisode de cette chronique diffusé ce week-end, vous entendez des extraits de :

 

 

 

Serge Gainsbourg, 69 année érotique, 1968

Marie Laforet, Manchester et Liverpool , 1966

Sandie Shaw, Londres, 1968

Victoire Scott, De Londres à Paris , 1968

Michel Polnareff, Encore un mois, encore un an , 1968

France Gall, La Guerre des chansons , 1966

 Interview de « La Midinette de Londres », 1951

The King Brothers, Mais oui, 1960

The Beatles, Michelle , 1965

Mort Shuman, Sorrow (BOF A nous les petites Anglaises ), 1976

La Ruda, Un été en Angleterre, 2011

Thierry Hazard, Dans les brouillards de Londres , 1990

Michelle Torr, Le Jardin d'Angleterre, 1994

Mylène Farmer, Dans les rues de Londres , 2005

Dalida, Je préfère naturellement, 1966

 

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique

Vous pouvez retrouver sur le site de France Info les quarante-deux épisodes de notre série de l’été dernier, consacrée à des rumeurs, on-dit et fausses réputations, Ça sonne faux.

Vous pouvez aussi retrouver les quarante-neuf épisodes de notre série de l’été consacrée à la chanson pendant la Première Guerre mondiale, La Fleur au fusil.

Et vous pouvez aussi vous procurer le livre accompagnant cette série, lui aussi intitulé La Fleur au fusil.

Pour les professeurs, lycéens et collégiens, France Info et l’Éducation nationale ont créé ensemble un site où vous pouvez trouver une centaine de chroniques sur des chansons chargées d’histoire, Ces chansons qui font l'histoire. 

 

(1969 : Carnaby Street est le centre du monde... et la France en rêve. © The National Archives UK - Wikimedia.)