Ces chansons qui font l'actu, France info

Ces chansons qui font l'actu. Légendes olympiques...

Nous aurons les Jeux ! La décision a été prise cette semaine. C'est l'occasion de revenir sur la dimension mythologique des athlètes, telle qu'elle est révélée par la chanson. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
Bertrand DicalefranceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Marie-José Perec, à Roland Garros en juin dernier. 
Marie-José Perec, à Roland Garros en juin dernier.  (GETTY IMAGES)

Les jeux olympiques reviennent donc en France en 2024 – vous en avez vécu l’annonce en direct mercredi dernier sur franceinfo. Et les JO ne sont pas des événements sportifs comme les autres. Ils fabriquent de la légende. L’or olympique fait passer le champion du stade à l'histoire, il s’installe à une autre altitude...

Dans le premier épisode de cette chronique ce week-end, vous entendez des extraits de :  

Alain Bashung, Dans la foulée, 2002

Joëlle Ursull, MJ Pérec, 1993

Hugues Aufray, C'est tout bon (Killy),

1967 Nicole Croisille, Killy, 1968

Francesca Solleville, 200 mètres Mexico, 2008

Parysis, Vas-y Léon, 1964

Marcel's, Jeunesse, 1933

Carl Lewis, Goin' For The Gold, 1984    


Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. 

En juillet et août dernier, nous avons passé Un été en Souchon, pendant lequel Alain Souchon nous a guidé dans une promenade savoureuse dans toute une vie d’amour de la chanson.  

Tout l’été 2016, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chanson, exploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson française, coédité par Plon et franceinfo. 


Pour les professeurs, lycéens et collégiens, franceinfo et l’Éducation nationale ont créé ensemble un site où vous pouvez trouver une centaine de chroniques sur des chansons chargées d’histoire, Ces chansons qui font l'histoire. 

Marie-José Perec, à Roland Garros en juin dernier. 
Marie-José Perec, à Roland Garros en juin dernier.  (GETTY IMAGES)