Ces chansons qui font l'actu, France info

Ces chansons qui font l'actu. L'Amérique et la France en guerre échangent des chansons

Des marches de John Philip Sousa à "Titine", la rencontre des deux nations alliées a été culturellement féconde.

00:00-00:00

audio
vidéo
logo
franceinfoBertrand DicaleRadio France

Mis à jour le
publié le

Les échanges entre Français et Américains furent féconds du côté de la chanson durant les années 1917/1918.
Les échanges entre Français et Américains furent féconds du côté de la chanson durant les années 1917/1918. (JT VINTAGE / MAXPPP)

L’entrée en guerre des États-Unis n’a pas apporté que des troupes fraîches pour relever les Français, les Britanniques et leurs troupes coloniales sur le sol de France. Il a apporté aussi un choc culturel. Et avant même le jazz, il y a eu un répertoire militaire. La marche Stars and Stripes Forever de John Philip Sousa, enregistrée dès 1910 par son compositeur, arrive en France avec les  troupes du général Pershing.

Les Français sont ravis et la chanson en porte le témoignage, par exemple avec Vive l’oncle Sam, enregistré en 1917 par Marcelly – et c’est un des très rares disques d’actualité gravés en France pendant cette guerre.

Dans le second épisode de cette chronique diffusé ce week-end, vous entendez des extraits de :

 

Sousa's Band, Stars And Stripes Forever March, 1910

Marcelly, Vive l'Oncle Sam, 1917

American Quartet, Goodbye Broadway Hello France, 1917

Peerless Quartet, Au Revoir But Not Goodbye Soldier, 1917

Peerless Quartet, I May Be Gone For A Long Long Time, 1917

Lionel Rothery, Hold On Madelon, 1917

Marcelly, Je cherche après Titine, 1917

Charlie Chaplin, Nonsense Song, 1936

Bill Murray, K-K-K-Katy, 1917

Eugene Buckley (Arthur Fields), Would You Rather Be a Colonel with an Eagle on Your Shoulder or a Private with a Chicken On Your Knee?, 1918

American Quartet, Goodbye Broadway Hello France, 1917

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter.

 

Tout l’été dernier, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chanson, exploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson française, coédité par Plon et France Info.

 

Pour les professeurs, lycéens et collégiens, France Info et l’Éducation nationale ont créé ensemble un site où vous pouvez trouver une centaine de chroniques sur des chansons chargées d’histoire, Ces chansons qui font l'histoire. 

 

Vous pouvez retrouver sur le site de France Info les quarante-deux épisodes de notre série de l’été dernier, consacrée à des rumeurs, on-dit et fausses réputations, Ça sonne faux.

Vous pouvez aussi retrouver les quarante-neuf épisodes de notre série de l’été consacrée à la chanson pendant la Première Guerre mondiale, La Fleur au fusil.

Et vous pouvez aussi vous procurer le livre accompagnant cette série, lui aussi intitulé La Fleur au fusil.

Les échanges entre Français et Américains furent féconds du côté de la chanson durant les années 1917/1918.
Les échanges entre Français et Américains furent féconds du côté de la chanson durant les années 1917/1918. (JT VINTAGE / MAXPPP)