C'était comment ?, France info

"On a monté les marches !"

"Je filme le métier qui me plait". L’opération a eu lieu, pour la troisième année, au Grand Rex, à Paris. 2 500 lycéens venaient participer à ce concours. Cannes, comme si on y était...

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
Nathalie BourrusRadio France

Mis à jour le
publié le

(Les marches du Palais des Festival à Cannes © Sipa)

Il fallait les voir, ces jeunes, hystériques, devenant presque fous, à l’idée de monter les marches. A 15, 16 ou 17 ans, recevoir un prix aujourd’hui, s’apparentait à arracher la Palme d’or ! Rien que ça. "Vous êtes dans la salle mythique du Grand Rex, le plus grand cinéma d’Europe ! Vous avez beaucoup de chance ". Serge Moati sera leur George Miller, leur président du jury. Sauf que la horde de gamins qui a envahi très bruyamment le Grand Rex ne connait pas Moati. Mais alors, pas du tout.

Moati ? C'est qui ?

"Ça m’émeut d’être avec vous., poursuit Serge Moati. Ca me touche d’être devant la jeunesse de mon pays. Moi, j’ai commencé à filmer à l’âge de 12 ans ", leur dit l’écrivain/réalisateur/cinéaste. "Pff… allez, balance les prix, Serge ! ", rétorque, (pas trop fort), un groupe de filles. "Et j’ai beaucoup de chance, car je continue à faire le métier qui me plait. Vous venez de partout ! De Rodez, de Meaux, de Boissy Saint-Léger (tonnerre d’applaudissements)… De Marseille (Delirium trémens total, un concert de mains claque.)" Serge, c’est mieux que George Miller, car c’est un chauffeur de salle. Et c’est parti, pour le premier clap d’Or. Un animateur annonce un film : "Les nominés sont… " Enumération.

Compte à rebours

5…4..3…2…1…0… "Et le clap d’Or revient à… ?.. L’Electricien Connecté, par le lycée Hessel de Toulouse ! " Applaudissements. On nous passe le mini film : on voit des jeunes interviewer un électricien : tout est joué par les élèves qui se prennent donc pour des comédiens pros. Fondu, accéléré. Le héros du film monte les marches : "Je suis très ému, en fait, dit-il. Je remercie untel, une telle, encore untel… " Festival de Cannes. Deuxième clap d‘or. Troisième. Je sors. Et je découvre un véritable photo call sur un véritable tapis rouge. Des collégiens de Besançon, prennent la pose. "Ça devait être une super aventure de faire ce film sur un métier non ? Et à ce propos, vous avez filmé avec quoi ? " Eux : "Ben, avec une tablette. " Réponse en chœur.

Caudry, dans le Nord

Moi : "Ah oui ! Super. Et pour le montage ? "

Eux : "Ben, on a trouvé sur I Movie… "

Moi : "Ah oui…bien sûr… I Movie "

Je les quitte. À côté, une prof est au téléphone. "On ramené un Clap d’argent ! On a loupé l’or, de justesse. Mais on est quand même, monté sur scène ! Regarde sur internet, la cérémonie est retransmise en direct !" Elle raccroche. Elle vient de Caudry, dans le Nord, elle a les larmes aux yeux. Elle en pleurerait presque, comme Xavier Dolan. Plus vraie que nature… plus vrai que Cannes.

(Les marches du Palais des Festival à Cannes © Sipa)