C'est mon week-end, France info

C'est mon week-end. Samoëns en "slow travel"

Evitez les embouteillages sur les pistes et dans les téléphériques qui vous mênent en haut des pistes. Et passez un séjour à Samoêns, en Haute-Savoie.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoIngrid PohuRadio France

Mis à jour le
publié le

Le domaine skiable de Samoëns (Haute-Savoie).
Le domaine skiable de Samoëns (Haute-Savoie). (GILLES LANSARD / PHOTONONSTOP)

Week-end bien-être au cœur des Alpes. Nous partons à 1 heure de Genève et à 2 heures de Lyon dans la station-village de Samoëns en Haute-Savoie pour un séjour en mode  "slow travel ".

En clair, on voyage en ralentissant la cadence. Le slow travel fait bel et bien l'éloge de la lenteur. Alors bannissez de votre vocabulaire le mot "speed", coupez le portable, détendez votre diaphragme et prenez le temps de prendre votre temps... en fuyant la foule.

Samoëns,  une station-village à taille humaine 

Il y a bien moins de monde que dans les "stations dortoir". Ce bourg aux rues pavées conserve son charme médiéval. A l’origine, Samoëns est connue pour ses tailleurs de pierre. Ce village très familial (après 22 heures, plus un chat dans les rues) mise sur son authenticité et se développe autour des activités bien-être.

Après avoir skié, on peut s’essayer à la marche afghane. Cette pratique utilisée par les nomades afghans consiste à synchroniser sa respiration avec ses pas. Exemple : vous inspirez sur quatre pas puis vous expirez sur six pas. Une sorte de marche méditative et on n'a pas besoin de beaucoup de dénivelé pour pratiquer la marche afghane. On chemine à travers la "montagne à vache". Sur les coteaux ensoleillés des alpages avec vue sur le massif du Haut-Giffre et du Mont-Blanc. Cela coûte à partir de 24 euros la demi-journée.

La marche sensorielle pour rester connecté à la nature

L'auitre activité que l'on peut pratiquer à Samoëns, c'est la marche sensorielle qui permet d'apprendre à être en résonance avec les éléments qui nous entourent. C’est très proche du yoga. "On travaille la contemplation, et avec ce que propose la nature, je vais pouvoir mettre en avant le sens de l’odorat", détaille Claire Philipszyck, accompagnatrice en moyenne montagne. "On va écouter la nature attentivement. Et assez rapidement, les marcheurs se relâchent et se laissent aller" ajoute-t-elle.  Une chose est sûre, il fait bon vivre à l’intérieur de soi. La marche sensorielle, c'est 36 euros la journée. 

Que manger à Samoëns ? 

D’abord, on garde la ligne avec les produits frais de saison et le vin bio du restaurant 8 M des Monts. Et puis on fait péter le régime à la Société laitière des Hauts de Savoie en mangeant... du reblochon.

Dormir dans un dojo

On peut aussi pratiquer la méditation bouddhiste et les arts martiaux. Au Dojo de la Piaz (une ferme rénovée), pour 5 euros, on peut prendre un cours de tai-chi avec Philippe le propriétaire. Et pour 60 euros la nuitée on dort sur un futon, très bon pour le dos. Si avec tout ça vous ne revenez pas en forme !

Le domaine skiable de Samoëns (Haute-Savoie).
Le domaine skiable de Samoëns (Haute-Savoie). (GILLES LANSARD / PHOTONONSTOP)