C'est mon week-end, France info

C'est mon week-end. Le bassin d'Arcachon : du calme et des huîtres

Situé à une cinquantaine de kilomètres de Bordeaux, la bassin d'Arcachon est la destination idéale pour passer un week-end au calme et pour y savourer des huîtres de bonne qualité.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoIngrid PohuRadio France

Mis à jour le
publié le

La port et la ville d\'Arcachon, le 26 décembre 2015.
La port et la ville d'Arcachon, le 26 décembre 2015. (PHILIPPE ROY / PHILIPPE ROY)

Pour un week-end zen et nature, nous partons à 50 km de Bordeaux découvrir un coin de paradis : le bassin d’Arcachon (Gironde). Cette langue de terre vit au rythme des marées de l’océan Atlantique. Elle a d’ailleurs été popularisée par le film de Guillaume Canet  Les petits mouchoirs tourné au Cap Ferret en 2010. Et il se murmure qu’il pourrait y avoir une suite à ce film.

Pour y aller, direction Arcachon, de là vous prenez une pinasse, un bateau qui vous conduit en 30 minutes au Cap-Ferret. Le voyage commence avec le cri des goélands, le parfum du mimosa, les pêcheurs sur les pontons et les boulistes sur les placettes. La décompression est assurée comme le confie la productrice de spectacles, Marie-Céline Lachaud qui y possède une maison. "D’un côté, on a le bassin d’Arcachon, des eaux calmes avec des marées, des plages familiales, tranquilles et de l’autre côté, on a les forêts assez étroites de Lège et Garonne qu’on traverse et on a les plages de l’océan absolument sauvages. Là, on l’impression qu’on est à l’origine du monde."

Les huîtres du bassin d’Arcachon 

Si tout est mécanisé aujourd'hui, on peut encore voir les rails des vieux chariots qui s’avançaient dans l’eau pour récupérer les huitres. Les ostréiculteurs sont installés dans les villages tout autour du bassin. La plupart ont été construits au début du XIXe siècle. Les maisons en bois colorées s’alignent dans des venelles où poussent des tomates. Et on zigzague pour se créer un chemin jusqu’aux plages. "On se ressource car c’est un lieu qui n’a pas été abîmé par le béton. Les constructions, les maisons sont accrochées aux dunes de sable", note Marie-Céline Lachaud.

La pointe aux chevaux

Cette fois, nous voilà perchés sur une colline au milieu des pins. "On a une vue sur l’île aux oiseaux qui se trouve en plein milieu du bassin d’Arcachon d’où partaient des chevaux pour aller paître, à 2 km", souligne Marie-Céline Lachaud "Là, on peut écrire pendant des heures sans crainte d’être dérangés par la civilisation."
Pour se reconnecter, on peut aussi y construire des cabanes, il n’y a pas d’âge pour les "Robinsonnades", ou vivre un coucher de soleil rose-mauve sur l’océan. Et là, silence radio, les badauds sont en communion.

Le village du Cap-Ferret

Il faut grimper 258 marches pour arriver tout en haut du phare. Particularité topologique, la pointe du Cap-Ferret marque la rencontre entre les eaux douces du bassin d’Arcachon et les eaux fortes de l’océan avec des vagues impressionnantes. En face, la dune de sable du Pilat, 110 mètres de haut, c'est la plus grande d’Europe.

Où manger ?

Chez Hortense, les moules de ce restaurant sont une institution. Toujours au Cap Ferret, le Pinasse Café, face au débarcadère propose une autre spécialité locale: le mule. Pêché dans le bassin d'Arcachon, ce poisson à la chair blanche est servi avec une sauce à l’échalote.

Des chambre d’hôtes 

Comptez par exemple 130 € la nuitée dans la villa Les Yuccas dans le village du Canon. Avec le bassin dans les mirettes c’est juste...canon. 

La port et la ville d\'Arcachon, le 26 décembre 2015.
La port et la ville d'Arcachon, le 26 décembre 2015. (PHILIPPE ROY / PHILIPPE ROY)