C'est mon boulot, France info

Pourquoi on a de plus en plus d'entretiens de recrutement pour une embauche

C'est l'un des effets de la crise : le processus de recrutement s'éternise, les entretiens d'embauche se multiplient. Pas facile de garder sa motivation dans ces conditions.

--'--
--'--
Radio France

Mis à jour le
publié le

(©)

Les entreprises recrutent moins. Alors elles cherchent à se rassurer un maximum quand elles le font. Ca n'est pas tout à fait nouveau : les recruteurs ont toujours cherché des candidats parfaits : jeunes mais avec de l'expérience, diplômés mais pas chers, motivés mais qui ne va pas semer la zizanie dans les équipes parce qu'il a les dents longues.
Mais là, on atteint des sommets. Le temps de recrutement s'allonge, le nombre de rendez-vous s'accroit.
Cette année particulièrement, Fabrice Coudray, directeur chez Robert Half, l'un des principaux cabinets de recrutement, note que le nombre d'entretiens gonfle, au risque d'épuiser le candidat. Quatre, cinq, six entretiens, et pas seulement pour les postes de cadres, comme c'était le cas auparavant, mais à tous les niveaux hiérarchiques de l'entreprise.

On va pouvoir aller travailler au Brésil

L'info est passée inaperçue dans le voyage de François Hollande au Brésil, et pourtant un accord diplomatique majeur a été signé : les jeunes des deux pays vont désormais bénéficier du permis-vacances-travail. Le PVT, c'est un dispositif génial qui permet de passer un an ou un an et demi, selon les pays, à voyager et à travailler autant qu'on le veut. On visite et on cumule les - plus ou moins - petits boulots. Le tout avec des formalités administratives minimum, sans se casser la tête à obtenir un permis de travail. Le Brésil s'ajoute à une liste de sept pays que l'on peut sillonner avec un PVT en poche :  l'Argentine, l'Australie, le Canada, la Corée du Sud, le Japon, Hong Kong et la Nouvelle-Zélande. Age limite : 30 ans. 35 pour le Canada. Un excellent moyen de se faire une "expérience internationale", très appréciée dans un CV. Et de passer un an à s'éclater intelligemment.

(©)