C'est mon boulot, France info

Les sites de jobbing : la grande tendance des petits services entre particuliers

Les sites de jobbing se multiplient. Le principe : les particuliers "postent" leurs demandes. J'ai une tringle à rideau à poser, une pelouse à tondre, des arbres à tailler, un enfant à garder. Et d'autres particuliers leur répondent. La chose explose, bien sûr, avec la montée des services à la personne. Avec la crise aussi : on cherche à payer moins cher.

avatar
Philippe DuportRadio France

Mis à jour le
publié le

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Le jobbing, c'est le fait de se rendre des petits services entre particuliers. Et ici des services payants bien sûr. Sauf qu'avec les nouvelles technologies, ça n'est plus entre voisins de quartier que ça se passe. Mais entre voisins de l'internet.
Si le jobbing décolle, c'est à cause de la crise. Des gens au chômage qui cherchent à gagner un peu de sous. D'autres au budget serré qui veulent payer le moins possible.

Parmi les sites de jobbing : Youpijob, et d'autres plateformes comme jemepropose, IFastAsk, Frizbiz ou encore petitsjobs.fr. Chez Youpijob, on prélève 15% du salaire de celui qui effectue la prestation. D'autres sont totalement gratuits, comme petitsjobs. Et puis il y a bien sûr les poids lourds de l'internet entre particuliers, comme Le Bon Coin ou Vivastreet, qui s'y mettent aussi.

Sur certains sites on peut payer via Paypal. Sinon, le mieux est encore le Chèque emploi service, le CESU. Non seulement vous serez en règle, mais vous pourrez bénéficier d'une réduction d'impôt équivalent à 50% de ce que vous payez.
Pour vous procurer des CESU, il suffit d'aller sur le site de l'Urssaf et de les commander en ligne. Et le fait que votre "employé", même temporaire, accepte les chèques emploi service est aussi rassurant pour vous.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)