C'est mon boulot, France info

La réalité virtuelle va révolutionner aussi le travail

Cette année, ce ne sont pas des oeufs en chocolat que les cloches de Pâques vont semer dans vingt pays du monde, dont la France... mais des masques de réalité virtuelle ! La société Oculus lance aujourd'hui son Oculus Rift. Mise à prix : un peu plus de 530 euros. La réalité virtuelle débarque dans les foyers. Pour l'emploi et dans le monde du travail aussi, c'est une révolution.

--'--
--'--
Radio France

Mis à jour le
publié le

(Masque de réalité virtuelle © Oculus)

Une révolution qui pourrait être l'équivalent de l'arrivée des smartphones. Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, prédit qu'il faudra dix ans pour que les masques de réalité virtuelle pénètre dans tous les foyers, mais qu'au final cette révolution se fera dans la vie de tous les jours. Alors sur l'emploi, qu'est-ce que ça va donner ? Pour s'en rendre compte il faut faire le voyage jusqu'à Laval. On le sait peu, mais la préfecture de la Mayenne, 50.000 habitants tranquillement cachés dans le bocage, est la capitale mondiale de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée, avec 25 sociétés spécialisées, dont le leader mondial, l'Américain Eon Reality. Laval compte 250 salariés dans le virtuel. Mais elle vise 2.000 emplois dans cinq ans.

La réalité virtuelle vacoloniser toutes les sociétés

Ce seront d'abord des informaticiens développeurs, bien sûr. On sait qu'on en manque d'une manière générale pour accompagner la numérisation de la société, mais ceux-là sont d'un type nouveau, rompus à la 3D interactive. Et des graphistes, beaucoup, et de plus en plus. Pour créer des contenus. Ca tombe bien, Laval compte pas moins de cinq écoles pour former ces spécialistes. Mais d'ici 2020, on pourrait avoir besoin d'environ 50.000 de ces pros de la réalité virtuelle ! Vous avez vu arriver dans toutes les entreprises des experts du web, encore très recherchés aujourd'hui. Demain, ceux de la réalité virtuelle vont coloniser toutes les sociétés, dont aucune ne pourra plus faire l'économie de ce nouveau média et de cette nouvelle façon de travailler.

La réalité virtuelle et la réalité augmentée vont d'abord révolutionner notre façon d'apprendre. Les dentistes et les chirurgiens peuvent d'ores et déjà s'entraîner à faire certains gestes en revêtant un masque de réalité virtuelle. Dès aujourd'hui, des sociétés comme Orange ou ERDF apprennent à leurs formateurs internes à utiliser la réalité virtuelle pour former les salariés. Demain, pour vendre une voiture ou un appartement, les vendeurs feront choisir à leurs clients toutes les options possibles grâce à l'un de ces fameux casques. Quand aux réunions entre plusieurs personnes placées dans un lieu différent, oubliez les trop pénibles "conf calls". Chacun pourra voir ses interlocuteurs en temps réel. Une espèce de Skype mais en totale immersion. Le rêve de la téléportation enfin réalisé.

(Masque de réalité virtuelle © Oculus)