C'est mon boulot, France info

Comment se faire embaucher dans une start-up

On ne parle que d’elles en ce moment : les start-up. Et en plus, elles recrutent. Mais comment trouver un poste dans une start-up ?

--'--
--'--
Radio France

Mis à jour le
publié le

(Start-Up © Fotolia)

Les start-up françaises réussissent !

Elles paradaient aux « Grands prix de l’innovation » la semaine dernière. Elles vont très bientôt tenir la vedette au grand barnum des nouvelles technologies à Las Vegas - la France y sera le deuxième pays en nombre d’entreprises présentes après les Etats-Unis. Les start-up françaises réussissent ! Et mieux encore, elles embauchent. Le magazine Capital publie un dossier dans lequel il recense cinquante jeunes pousses qui défient la grisaille. Alors ce ne sont pas des grandes vagues d’embauches, mais toutes recrutent : 2.500 postes ouverts rien que pour cette sélection. Les start-ups embauchent... et pas seulement des ingénieurs ultra pointus. Elles ont besoin de commerciaux pour vendre leur technologie, de spécialistes du marketing pour les mettre en valeur et des managers de tout poil pour gérer les équipes.

Les jeunes diplômés sont de plus en plus séduits par cette nouvelle façon de travailler

Ici, pas de cravate ni de vouvoiement, pas de hiérarchie pesante : que ce soit dans le numérique ou les bio-technologies, on travaille beaucoup, mais décontracté. On connait les fondateurs. On a vite des responsabilités et on peut même avoir des parts…. La start-up a tous les avantage de la petite PME familiale de province... en nettement plus branchée, très ouverte sur le marché international et pleine d’ambitions. Avec les risques qui vont de pair, bien sûr.

Surprise, ces petites entreprises qui montent ont souvent du mal à recruter. Elles manquent de temps et n’ont pas de DRH pour s’occuper de ça. Pour décrocher un poste dans une start-up, mieux vaut les pister sur Twitter ou Linkedin plutôt que de chercher sur les grands sites d’emploi, pas toujours adaptés à leur demande, très pointue. Des sites spécialisés comme FrenchWeb sont aussi à surveiller.

Le recruteur Jacques Froissant, qui dirige Altaïde, un cabinet de chasse spécialisé dans le high-tech, conseille de contacter directement les dirigeants. Ils sont systématiquement présents sur les réseaux sociaux, plutôt accessibles… et pas assaillis de demandes.

Les start-up utilisent leur réseau

Le message à leur adresser doit être direct et précis : dire par exemple qu’après sa levée de fonds de tant, l’entreprise doit avoir de nouveaux besoins, demander si on peut se rencontrer. Les start-ups utilisent leur réseau. Il faut donc fréquenter les - très nombreux - événements où elles se rassemblent. Un exemple : six jeunes start-up étaient présentes il y a quelques jours à une soirée organisée par les anciens élèves de HEC, à Paris. Toutes avaient au moins un poste à pourvoir ! Et toutes disaient ne pas trop savoir comment s’y prendre pour recruter...

(Start-Up © Fotolia)