C'est mon boulot, France info

C'est mon boulot. Pourquoi les entreprises embauchent des cadres seniors

L'entreprise a ses propres motivations pour recruter des cadres séniors. Comme, par exemple, la capacité à manager une équipe. Des détails dans l'enquète que publie l'Apec ce mercredi.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoPhilippe DuportRadio France

Mis à jour le
publié le

Un sénior entre dans une agence Pôle emploi à Metz, le 18 mars 2010.
Un sénior entre dans une agence Pôle emploi à Metz, le 18 mars 2010. (MAURY GOLINI / MAXPPP)

Le chômage frappe plus durement les seniors, mais quand elles embauchent un salarié de plus de 45 ans, quelles sont les motivations des entreprises et comment s'y prennent-elles ? L'Apec répond à ces questions pour la catégorie cadres, dans une étude publiée mercredi 15 mars.

Le chômage est au plus bas chez les cadres, mais pour les plus âgés d'entre eux, il s'installe. Ils sont en effet beaucoup plus concernés par le chômage de longue durée : la moitié des cadres en recherche d'emploi sont au chômage depuis plus d'un an. Mais il arrive tout de même que des entreprises recrutent des seniors. L'Apec a voulu savoir pourquoi et comment. Première raison : ça n'est pas pour équilibrer les âges dans l'entreprise, mais le plus souvent dans le cadre d'une stratégie de développement : conquête de nouveaux marchés, lancement d'un nouveau produit, implantation d'une nouvelle technologie. Elles ont pour cela besoin de quelqu'un qui sera opérationnel rapidement. Et qu'elles n'auront pas à former. C'est pour cela qu'il leur arrive de se tourner vers des seniors.

De nombeux points forts

Les qualités à mettre en avant c'est la capacité à manager une équipe, une bonne connaissance de l'univers professionnel – le carnet d'adresses, le portefeuille clients, le marché, la concurrence, la réglementation – et les liens de confiance qu'on a su nouer au fil des années. Ca peut être aussi la connaissance historique du secteur d'activité : par exemple, comment était le marché avant la crise de 2008. On attend d'eux aussi qu'ils soient capables de stabiliser les effectifs, retenir les salariés en les accompagnant dans leurs missions. Et pour ça l'Apec assure que les entreprises sont prêtes à faire des efforts budgétaires.

Il y a des méthodes de recrutement propre à ce marché des seniors. Ce sont le réseau et la cooptation, qui fonctionnent nettement plus pour les seniors que pour les autres candidats. Les entreprises peuvent aussi faire davantage appel aux cabinets de recrutement. À noter que pour ne pas se tromper sur ces postes stratégiques et urgents, l'Apec souligne que les temps de recrutement peuvent s'allonger pour cette catégorie de la population. En revanche, l'association pour l'emploi des cadres ajoute que pour ces managers mis tout de suite dans le bain, la période d'adaptation est très courte, de 15 jours à quelques semaines et qu'il leur faut faire d'importants efforts pour intégrer leur nouvel environnement.

En bref

On n'accepte pas souvent son patron comme ami sur les réseaux sociaux. 67 % des hommes et 61 % des femmes refuseraient la demande de leur patron sur un réseau social, au nom de la séparation entre le cadre privé et la vie professionnelle, selon un sondage mené sur près de 20 000 personnes par le site d'emploi qapa.fr.

Un sénior entre dans une agence Pôle emploi à Metz, le 18 mars 2010.
Un sénior entre dans une agence Pôle emploi à Metz, le 18 mars 2010. (MAURY GOLINI / MAXPPP)