C'est mon boulot, France info

C'est mon boulot. Le droit au télétravail

La réforme du Code du travail doit pouvoir faciliter le travail à domicile. Le télétravail devient un droit.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Une jeune femme travaille sur un ordinateur à son domicile.
Une jeune femme travaille sur un ordinateur à son domicile. (MAXPPP)

Les salariés devront pouvoir travailler davantage depuis chez eux, et c'est une petite révolution car avant on ne pouvait que demander la permission. Désormais, on pourra demander à profiter de cette nouvelle liberté. Et ce sera à votre patron de justifier son refus. La charge de la preuve s'inverse.   

La reconnaissance du télétravail occasionnel  

Aujourd'hui les choses sont très formelles. Il faut un avenant au contrat de travail, lequel doit préciser quels jours de la semaine sont télétravaillés. Avec la nouvelle loi, il suffira de s'entendre avec son chef, par oral ou par e-mail, pour avoir le droit de travailler en dehors des murs de l'entreprise. Cela veut dire que le télétravail occasionnel est reconnu. Il faut dire que les règles qui régissent cette pratique datent un peu. Elles sont sorties en 2005, avant l'invention du smartphone.  

Le salarié ne décide pas tout seul  

Il faut un accord collectif négocié dans l'entreprise - encore du grain à moudre pour le dialogue social - ou plus simplement une charte qui devra avoir été approuvée par le nouveau comité social et économique, qui regroupe l'ensemble des représentants du personnel.  

Prise en charge du télétravail par l’employeur ?  

Dans le nouveau code du travail, l'employeur ne sera plus obligé de prendre en charge tous les coûts induits par le télétravail : l'ordinateur, les logiciels, les abonnements... Mais on peut supposer que les accords d'entreprise et les chartes seront plus généreux. Il serait quand même très injuste de faire supporter au travailleur les coûts de sa mission. À surveiller en tout cas.  

La question des accidents pendant le télétravail  

Désormais, si vous vous foulez la cheville dans vos escaliers alors que vous êtes dans une plage de télétravail, ce sera bien considéré comme un accident du travail. Cela fait partie des choses qui sécurisent un employeur. Et en France, selon un récent sondage, 60% des entreprises refusent encore à leurs salariés la possibilité de travailler depuis leur domicile. Cela pourrait enfin bouger.    

Le chiffre du jour : 43 544 euros. C'est le salaire médian des cadres, selon le baromètre Expectra. Un salaire auquel il faut ajouter la part variable pour près d'un cadre sur deux.

Une jeune femme travaille sur un ordinateur à son domicile.
Une jeune femme travaille sur un ordinateur à son domicile. (MAXPPP)