C'est mon boulot, France info

C'est mon boulot. Après le coworking, voici le cohoming

Tout le monde connaît désormais les espaces de coworking. Il y a environ 400 lieux où on peut venir travailler à la journée en France. Une nouvelle tendance se fait jour : le cohoming. Des particuliers qui accueillent d'autres travailleurs chez eux.

00:00-00:00

audio
vidéo
logo
franceinfoPhilippe DuportRadio France

Mis à jour le
publié le

Plusieurs personnes travaillent en coworking dans un appartement.
Plusieurs personnes travaillent en coworking dans un appartement. (Cohome)

Le cohoming (des particuliers qui accueillent d'autres travailleurs chez eux) son festival, qui démarre lundi 23 janvier à Paris. Il y a un site en France qui propose ce service avec 3 500 inscrits dans onze villes. Le principe est simple: si on travaille tout seul chez soi et qu'on en a assez de l'isolement, pas très bon pour la motivation et la créativité, on peut inviter, moyennant contribution, un ou deux autres travailleurs indépendants à venir installer son ordinateur sur un coin de table. L'idée n'est pas de fournir un bureau indépendant et une salle de réunion, mais juste une multiprise et de transformer son salon en mini open-space, avec wifi, café, thé et petits gateaux.

Les dimensions de l'appartement sont importantes

Une certaine exiguité peut ne pas permettre de travailler au calme à Paris en particulier. Mais il existe une étiquette sur Cohome, le site qui propose ce service. On peut choisir son cohoming selon le niveau de blabla désiré : un peu de blabla ou beaucoup de blabla. L'hôte propose généralement des plages de travail concentré et des pauses, y compris une pause déjeuner. Quant aux coups de fils, ils se passent en général dans la cuisine.

La formule est payante, mais pas chère. De un à 11 euros par jour, dont un euro va au site. Cinq en moyenne. C'est deux fois moins cher que dans un espace de coworking classique. Mais le grand intérêt, c'est de rencontrer des gens, d'échanger sur son projet, de partager des contact, de faire du réseau. Ca marche d'ailleurs bien pour les tout jeunes entrepreneurs et les freelance. On trouve aussi des étudiants ou des chômeurs. A noter que le paiement se fait par carte bancaire et que ça comprend une assurance. Au cas où la tasse de café du voisin se renverse sur l'ordinateur tout neuf. 

En bref

Le Mooc le plus populaire de France est celui de l'Afpa, l'agence pour la formation professionnelle des adultes. Il réunit 100 000 personnes et vient de recevoir le prix de "Mooc of the year". C'est un cours de cuisine professionnelle destiné à ceux qui veulent en faire leur métier. Il y a 20 000 postes non pourvus dans ce secteur, faute de qualification. Ça s'appelle  : 101 techniques de la cuisine française, c'est gratuit et ouvert aussi aux simples amateurs de cuisine.

Plusieurs personnes travaillent en coworking dans un appartement.
Plusieurs personnes travaillent en coworking dans un appartement. (Cohome)