C'est mon boulot, France info

Autonomie, charge de travail, carrière... une enquête révèle ce que les Français pensent de leur travail

Une enquête menée par la CFDT et à laquelle plus de 200 000 personnes ont répondu livre des enseignements sur le rapport des Français au travail. Si 76% d'entre eux aiment leur travail, ils sont aussi, par exemple, seulement 27% a estimer disposer d’un niveau d’autonomie "normal". 

00:00-00:00

audio
vidéo
logo
franceinfoPhilippe DuportRadio France

Mis à jour le
publié le

Anabelle, Ilmi et Marie-Jo, agents d\'entretien, témoignent dans le cadre l\'enquête Parlons travail.
Anabelle, Ilmi et Marie-Jo, agents d'entretien, témoignent dans le cadre l'enquête Parlons travail. (PARLONSTRAVAIL.FR / CFDT / UPIAN / YAMI2)

C'est sans conteste la plus grande enquête jamais menée sur la perception des salariés sur leur travail. 172 questions, plus de 200 000 personnes interrogées par la CFDT et 20,4 millions de réponses collectées : l'enquête, appelée Parlons travail et menée sur internet, livre d’étonnants enseignements sur le rapport des Français au travail. Si 76% d'entre eux aiment leur travail, ils sont aussi, par exemple, seulement 27% a estimer disposer d’un niveau d’autonomie "normal". 

39% continueraient à travailler s'ils gagnaient au Loto

Premier enseignement : les Français ne sont pas fâchés avec leur travail : 82% d'entre eux déclarent aimer leur boulot. 63% y prennent du plaisir et 69% y rigoleraient souvent. Mieux encore, 39% continueraient même à travailler s'ils gagnaient au Loto. Parmi les sources de satisfaction, les relations humaines : 68% affirment s'entraider au travail, 74% ont des collègues ou des anciens collègues parmi leurs amis et un sur cinq est déjà parti en vacances avec un collègue.

27% disent avoir un niveau normal d’autonomie

Mais ce sondage géant révèle aussi une méfiance vis-à-vis de la hiérarchie : une personne interrogée sur deux dit ne pas pouvoir compter sur l'aide de son supérieur. Il dévoile une envie d'être plus autonome et de participer davantage aux décisions importantes pour l'entreprise. Ainsi, si 29% des répondants à l'enquête Parlons travail semblent avoir une charge de travail correcte, seulement 27% disent avoir un niveau d’autonomie qualifié de "normal".

51 % affirment que leur charge de travail est excessive

Dans l'ombre, les risques psychosociaux guettent toujours. En effet, si le travail reste à leurs yeux un lieu essentiel d’intégration sociale et d’épanouissement, il s’intensifie et ne laisse pas de place suffisante à l’autonomie, à la créativité, à la vie personnelle. 27% des travailleurs ne parviennent ainsi pas prendre tous leurs congés et RTT et 51 % des personnes interrogées affirment que leur charge de travail est excessive. Avec, à cause de cette transformation, en bout de chaîne, des risques psychosociaux et le burn-out.

Anabelle, Ilmi et Marie-Jo, agents d\'entretien, témoignent dans le cadre l\'enquête Parlons travail.
Anabelle, Ilmi et Marie-Jo, agents d'entretien, témoignent dans le cadre l'enquête Parlons travail. (PARLONSTRAVAIL.FR / CFDT / UPIAN / YAMI2)