C'est mon boulot, France info

Au travail, la verdure nous rend plus efficace

On a tous besoin d’un contact avec la nature au travail. Jardins intérieurs, terrasses plantées, espaces verts à portée de vue : un environnement de travail nous rendrait plus heureux, mais aussi plus productif. C’est le résultat d’une grande étude menée sur huit pays.

--'--
--'--
Radio France

Mis à jour le
publié le

(© Fotolia)

Si vous n’êtes pas très motivé quand vous arrivez le matin au bureau, il y a peut-être une explication. Vous êtes coupé de la nature. Pas un brin d’herbe, tout juste une plante verte cacochyme, pas de lumière naturelle. Pas étonnant que votre moral, et même que votre productivité en prenne un coup. C’est du moins la conclusion d’une vaste étude menée par un ponte du bien-être au travail, le professeur britannique Cooper, spécialiste des organisations de travail.

Il a mené pour le compte de la société américaine Interface une étude sur 3.600 salariés dans huit pays, dont la France. Il en ressort que le fait de vivre et de travailler en permanence coupé de la nature, dans les villes, dans un environnement minéral, nous affecte profondément.

33% de salariés plus motivés

Quand il demande : "comment vous sentez-vous le matin en arrivant au travail ?", sir Cooper obtient des résultats très différents selon la présence ou pas d'espaces verts à l’intérieur de l’entreprise. 33% des sondés se disent motivés s’il y a un terrasse plantée, un jardin intérieur, un toit végétal, des accès à la verdure. Seulement 25% sont motivés si la nature est absente.

Le professeur Cooper cite le cas du groupe américain Genzyme. Un an et demi après le déménagement dans son nouveau siège, avec jardins intérieurs, lumière naturelle partout et des fenêtres qui donnnent sur l’extérieur, 75% des salariés disaient ressentir un plus fort sentiment de cohésion.

Quels espaces verts?

Une étude de l’université de l’Oregon avait déjà montré qu’il pouvait y avoir une différence de 10% sur l’absentéisme des salariés selon qu’ils étaient ou non en contact avec la nature. La recherche du professeur Cooper le confirme, avec une mesure de la productivité. Elle serait supérieure de 8% quand les bureaux sont dotés d’éléments naturels.

Reste à savoir lesquels. Les plantes vertes ? C’est mieux que rien, mais c’est surtout la présence de bois, d’eau, de végétaux qui suivent le rythme des saisons qui semble compter. Autre élément qui compte sur la créativité des salariés, cette fois : la couleur de l'environnement. L’étude britannique rapporte que le blanc et le gris sont les plus utilisés. Alors que les salariés préfèrent de "vraies couleurs". L'orange pour les Français, le bleu pour les Espagnols, le jaune pour les Néerlandais.

La recette est donc claire : pour des salariés heureux et plus efficaces : de la verdure, du bois, de l’eau, une touche d’orange : c'est le cocktail gagnant.

(© Fotolia)