C'est mon argent, France info

L'assurance vie... vit très bien !

En ce début d’année, l’heure est au bilan. C’est le moment choisi par l’Association Française de l’Assurance pour nous communiquer les chiffres 2015 de la collecte en assurance vie. Et on peut dire que le placement préféré des Français se porte bien. Il est en hausse avec une collecte de plus de 121 milliards d’euros.

--'--
--'--
Radio France

Mis à jour le
publié le

(photo prétexte © Maxppp)

La collecte pour la même période en 2014 s’élevait à un peu plus de 116 milliards d’euros.  Mais ce qui est remarquable, c’est la hausse des versements de nos concitoyens sur les supports dits en « unités de compte », autrement dit en actions : +32 % par rapport à 2014. Et cela représente tout de même  20% de toute la collecte de l’assurance vie.

Parce que l’on peut épargner de plusieurs manières en assurance-vie ?

Oui,  de deux manières. La première, verser ses primes dans les traditionnels supports sans risque de perdre mais qui rapportent de moins en moins. Ce sont les fonds en euros. La seconde, verser ses primes dans les fonds  en unités de compte, en actions. On prend alors le risque de gagner davantage, selon les marchés et les choix des gestionnaires mais aussi et c’est le revers de la médaille, de perdre une partie de son épargne.

Gagner petit ou risquer de gagner ou de perdre gros, c’est un choix difficile. mais il existe une possibilité de concilier gain et sécurité. Il s’agit davantage de principe que de recette. Pour les unités de comptes, il faut du temps pour profiter des marchés. Donc ne pas investir si on  pense avoir besoin de son argent à un moment précis dans les unités de comptes. Mais si on a du temps, il faut verser des primes régulièrement pour lisser les risques des marchés. Eviter de miser gros en une fois, par exemple. Ensuite, il faut se fixer des objectifs de gain. Par exemple 7%.

Et une fois que l’objectif est atteint ?

Transférer le gain donc les 7% dans le support en euros de son contrat. Tous les contrats d’assurance disposent d’un fond en euro pour la sécurité et de fonds en actions pour la performance.

Et on peut transférer ses gains réalisés avec les actions dans le fonds en euros de son contrat.  Peu d’épargnants le  font et ils ont tort car une fois isolé dans le fonds en euros, le gain devient définitif.

Quel que soit l’état des marchés ?

Oui quel que soit l’état des marchés. Alors que si vous laissez votre gain dans les supports actions, il peut certes grossir mais aussi disparaître. C’est pour cela que certains disent qu’ils ont perdu de l’argent avec l’assurance vie. Alors qu’ils devraient en gagner.

(photo prétexte © Maxppp)