C'est ma santé, France info

Le glaucome, première cause de cécité

Cette semaine se tient une campagne d'information et de prévention sur le glaucome. Son slogan : "Ne laissez pas le glaucome vous voler la vue". Et un conseil : dès 40 ans faites vous dépister. Cette maladie oculaire, qui pendant des années reste silencieuse, peut-être ralentie, voire guérie, si elle est repérée à temps. Mais, faute de dépistage, les dommages sur la vue sont irréversibles.

Radio France

Mis à jour le
publié le

(Un aveugle guidé par un chien @ MaxPPP)

Tout le monde connaiî le mot glaucome mais peu de personnes savent que c'est un véritable fléau puisque c'est la première cause de cécité en France. C'est une maladie très fréquente : elle concerne dans notre pays plus d'un million de personnes mais 40 % ne savent pas qu'elles sont atteintes. Il faut donc être attentif en particulier à partir de l'âge de 45 ans où la maladie peut commencer à s'installer.

Pour savoir si l'on est concerné, il n'y a qu'un moyen : il faut aller chez un ophtalmologiste qui mesurera votre pression oculaire car le glaucome apparait quand il y a un excès de tension dans l'œil. Cette hypertension oculaire provoque une détérioration progressive du nerf optique et entraine des dommages irréversibles du champ visuel. Le grand problème du glaucome c'est que pendant des années vous ne vous rendez compte de rien. Votre champ visuel se réduit mais très lentement. Quand la maladie est installée, c'est trop tard et irréversible car on ne peut pas réparer le nerf optique qui a été détruit.

Des personnes à risque

Le plus souvent, le glaucome est une maladie de personnes âgées. Plus on vieillit, plus le risque est important. Et puis, sans que l'on sache vraiment pourquoi, le présence d'un glaucome dans la famille multiplie par 10 le risque d'apparition de la maladie. Ensuite, les personnes qui ont une peau foncée - les africains, les afro-américains ou les antillais - ont un risque de glaucome plus élevé.

Enfin il y a un lien prouvé entre myopie et glaucome car le nerf optique d'un myope est plus fragile même quand la pression oculaire n'est pas très élevée.  

  

Des soins possibles

Si un glaucome est repéré dès son apparition, différents traitements existent pour faire baisser votre pression oculaire et donc pour ralentir l'évolution de la maladie. Les plus simples consistent à mettre un collyre, un traitement quotidien qu'il faudra appliquer durant toute la vie. On peut aussi opérer. En effet le glaucome est provoqué par l'accumulation de l'humeur aqueuse, c'est un liquide transparent qui circule entre l'iris et la cornée... Lorsqu'il ne peut plus s'évacuer, il provoque l'augmentation de pression à l'intérieur de l'œil qui conduit à l'altération du nerf optique. On peut donc, par laser ou avec une petite opération, rétablir l'écoulement de l'humeur aqueuse. Il y a aussi une nouveauté qui est pratiquée dans quelques centres experts : un traitement par ultrasons qui limite la production des glandes qui fabriquent l'humeur aqueuse.

(Un aveugle guidé par un chien @ MaxPPP)