C'est ma maison, France info

Rénovation : améliorer son confort et faire baisser ses charges !

Meilleur confort, factures allégées… Un tiers des propriétaires aimerait rendre leur logement moins énergivore en améliorant son isolation thermique alors que se tient jusqu’à demain le salon de la rénovation à Paris Porte de Versailles. Quels sont les travaux à entreprendre pour améliorer la performance énergétique de son logement ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
Patrick LelongRadio France

Mis à jour le
publié le

(© Maxppp)

Pour une maison individuelle, il faut s’attaquer à l’isolation de la toiture qui est responsable de 30 % des déperditions d’énergie.  En plus, la pose des isolants est simple et le coût est souvent moins élevé que celui de l’isolation des murs.

En copropriété, les travaux d’économie d’énergie nécessitent bien souvent une autorisation de l’assemblée générale car ils touchent aux parties communes. Toutefois, on peut changer ses fenêtres pour un gain de confort thermique et acoustique, il vous en coûtera entre 1.000 et  1.500 euros par fenêtre, fournie et posée. Comptez également entre 2.000 et 4.000 euros pour la porte palière si  vous choisissez une portée blindée.  

 

Les précisions de Charlie Cailloux, juriste pour le site d’annonces immobilières PAP.fr :

*"Avec cette loi, on passe d’une logique d’incitation à une logique d’objectif contraignant, notamment une obligation de rénovation pour les propriétaires. Ainsi, les logements 'passoires énergétiques' devront être rénovés avant 2030.

A horizon de 2050, tous les logements devront respecter la norme BBC."*

 

(© Maxppp)