C'est comment ailleurs ? , France info

C'est comment ailleurs ? Les Miss en Italie

Alors que Miss Univers est à Paris, franceinfo s’intéresse aux concours de Miss en Italie où le sujet provoque des débats parfois passionnés

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoGérald RouxRadio France

Mis à jour le
publié le

Le concours de miss Univers en janvier 2017 
Le concours de miss Univers en janvier 2017  (? ERIK DE CASTRO / REUTERS / X00079)

En septembre 2016, le concours Miss Italie 2016 a été agité par une grosse affaire. La place de première Dauphine, c'est à dire juste derrière Miss Italie, a été raflée par une jeune femme aux formes voluptueuse. Elle ne faisait pas du 36, mais du 42 et mesurait 1,80 mètre. Cette jeune femme appelée Paola Torrente a volé la vedette à la miss officielle.

"Curvy"

Elle concourait dans la catégorie "curvy", c'est à dire avec des courbes. Mais le concours ne lui était pas du tout fermé car en Italie il est ouvert à toutes les femmes dans limitation de poids. Cette place de Dauphine a beaucoup fait parler. Elle a été parfois critiquée, mais d'une manière générale, la jeune Paola s'est attirée la sympathie de nombreux italiens, notamment du journal la Stampa qui a vu en elle la gagnante morale du concours.

Plus de télé en 2013

Quoi qu'il en soit, en Italie, on a failli ne plus voir le concours de Miss à la télé il y a quatre ans. en 2013, la RAI, décide à la surprise générale de ne plus diffuser la cérémonie parce qu’elle ne faisait plus assez d'audience et était dépassée.

Aussitôt, cette décision provoque des réactions, jusque dans la classe politique. Positives du côté de la présidente de la chambre de députés, une écologiste, qui rappelait qu'à la télé italienne, "seules 2% des femmes s'expriment ; les autres sont muettes, quand elles ne sont pas déshabillées", et qu'on ne leur tapote pas sur les fesses.

La femme à la télé italienne

La place de la femme dans le petit écran est un vaste débat. Le journal du Vatican, L'Osservatore Romano a lui-aussi invité à laisser tomber le concours des Miss dans l'oubli qu'il mérite. Et une secrétaire d'Etat à la culture en avait profité pour dénoncer la dégradation de l'image de la femme à la télé depuis 15 ans.

Finalement dans la classe politique, il n'y avait eu que la Ligne du Nord, le parti d'extrême droite, pour défendre le concours des miss.

Le concours continue avec ses gaffes

Finalement, la cérémonie est encore diffusée, mais plus sur la RAI. Cela reste un spectacle qui fait parler les Italiens avec les gaffes de certaines concurrentes. Il y a deux ans, la population a eu l'occasion de se passionner pour la réponse assez maladroite d'une candidate.

En 2015, on avait demandé à la lauréate dans quelle époque elle aurait amie vivre. La jeune fille a répondu "1942", soit en pleine guerre ! Quand le juré s'est étonné, la miss a répondu que de toute façon, elle était une femme, qu'elle n'aurait pas été militaire, qu'elle aurait eu très peur et qu'elle serait restée à la maison.

Le concours de miss Univers en janvier 2017 
Le concours de miss Univers en janvier 2017  (? ERIK DE CASTRO / REUTERS / X00079)