C'est comment ailleurs ?, France info

C'est comment ailleurs ? Les débats présidentiels aux USA

Alors que le premier débat télévisé oppose ce soir cinq candidats à l'élection présidentielle, franceinfo d’intéresse aux débats américains

00:00-00:00

audio
vidéo
logo
franceinfoGérald RouxRadio France

Mis à jour le
publié le

Le troisième débat Trump/Clinton le 19 octobre 2016 à Las Vegas  
Le troisième débat Trump/Clinton le 19 octobre 2016 à Las Vegas   (ROBYN BECK / AFP)

Les Etats-Unis sont précurseurs en la matière puisque c'est en 1960 qu'a eu lieu le premier débat présidentiel, le fameux débat Kennedy-Nixon, où le candidat démocrate prend l'avantage sur son adversaire républicain grâce à sa maitrise de la caméra et du plateau télé. Après, on le sait peu, il n'y aura plus de débat présidentiel jusqu'en 1976, où vont s'affronter Jimmy Carter et Gerald Ford.   

Trois débats

Il y a eu trois débats en 2016 entre Donald Trump et Hillary Clinton. Ils se sont tenus dans trois Etats différents, dans des universités, comme c’est la tradition. Ils ont été diffusés par les grandes chaines de télé américaines et les journalistes interviewers, qu'on appelle des modérateurs, venaient de chaine de télé différentes, NBC, ABC, CNN et Fox News.      

Les modérateurs

C'est une organisation non partisane, la Commission des débats présidentiel qui choisit les modérateurs, en prenant en compte leur expérience télé et leur connaissance à la fois des candidats et des sujets les plus importants de la campagne. Une fois désignés, les modérateurs déterminent les questions et les thèmes. La commission qui les a nommés n'intervient plus. 

La forme des débats

Les débats durent 90 minutes en théorie. Le premier et le troisième débat ont la même structure. Ils sont divisés en six séquences de 15 minutes. Le modérateur lance une question, les candidats répondent en deux minutes et ensuite la discussion s'engage.

Le deuxième débat a une forme différente. Les deux candidats sont confrontés à des électeurs sélectionnés par un institut de sondage, qui posent la moitié des questions. L'autre moitié est posée par les modérateurs en fonction de critères d'intérêt général.      

15% d’intentions de vote pour participer

Il y a en général deux candidats dans ces débats, soit les  représentants des deux partis qui dominent la vie politique américaine, républicain et démocrate. Pour pouvoir participer aux débats télévisés, il faut obtenir au moins 15% d'intentions de vote dans au moins cinq grands sondages nationaux.

En général, seuls deux candidats remplissent cette condition.  Cependant en 1992, le milliardaire Ross Perot faisait plus de 15% dans les sondages et avait pu participer aux débats présidentiels, entre Bill Clinton et George Bush père.

Grosse audience

Les débats sont traditionnellement très regardés. 84 millions de téléspectateurs pour le premier débat Trump-Clinton, 66 millions pour le deuxième et 71 millions pour le troisième.

Ces audiences sont celles de Fox News, NBC, ABC, CBS et le  câble. Mais il y a des spectateurs supplémentaires car il faut ajouter les petits réseaux locaux américains et tous les réseaux sociaux qui ont retransmis le programme eux-aussi.

Le troisième débat Trump/Clinton le 19 octobre 2016 à Las Vegas  
Le troisième débat Trump/Clinton le 19 octobre 2016 à Las Vegas   (ROBYN BECK / AFP)