C'est comment ailleurs ? , France info

C'est comment ailleurs ? Le prix des cigarettes en Grande-Bretagne

Alors que le prix du paquet de cigarettes devrait atteindre 10 euros dans trois ans, franceinfo s’intéresse à la Grande-Bretagne où ce niveau est déjà atteint

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoGérald RouxRadio France

Mis à jour le
publié le

(TOBY MELVILLE / X90004)

Si les Français vont connaitre trois hausses successives d’ici 2020, les Britanniques connaissent les prix du tabac les plus élevés d’Europe, avec un paquet à 10,80 euros en moyenne, contre 7 euros en France.  

Cigarettes chères depuis longtemps  

Ce niveau de prix ne date pas d'hier en Grande-Bretagne. Si le paquet moyen est aujourd’hui à 10,80 euros, soit 10 livres sterling, en 1980, le prix moyen était de 60 pence, 16 fois moins qu’en 2017. Même si l'inflation doit être prise en compte, la hausse est exponentielle.  

C'est dès le début des années 80 que les prix ont commencé à grimper en flèche, puis de manière très soutenue dans les années 90 et 2000.  

Toujours plus que l’inflation

Et cela continue. Dans le budget 2017, le gouvernement britannique a fait monter le paquet de 35 pence. Le gouvernement applique actuellement une règle fiscale qui est la suivante : les cigarettes augmentent de deux points de plus que l'inflation. Si la hausse des prix est de 2%, le paquet monte de 4%. Dans le passé c'était beaucoup plus. Entre 1998 et 2000, c'était cinq points de plus que l'inflation, tout comme en 2012.  

Bons résultats

En 2017, le pourcentage de fumeurs dans la population britannique est tombé à seulement 17%, un niveau jamais atteint auparavant. En France, le taux de fumeurs est de 30%. Le chemin parcouru par les Britanniques est énorme puisqu'en 1974, environ 45% des hommes et des femmes fumaient outre-manche.   

Sanction sévères

Cette baisse spectaculaire ne s’explique pas uniquement par la politique des taxes et des prix. Un ensemble de mesures a permis de tels résultats. Pour commencer, les sanctions sont très sévères pour ceux qui fument dans des lieux publics, y compris dans les véhicules utilisés par plus d'une personne. Les contrevenants risquent  200 livres d'amende, soit 225 euros. La contravention est de 2 500 livres pour le responsable de l'endroit où l'infraction a été commise.  

Aider les fumeurs à arrêter

Il n'y a pas que la politique du bâton. La Grande-Bretagne a aussi un politique d'aide à l'arrêt du tabac avec des "Stop smoking centers". Les fumeurs y vont, et sont orientés vers des psychologues, pharmaciens, infirmières. De plus, depuis cinq ans,  chaque mois d'octobre est décrété "Stoptober", le mois où l’on tente d'arrêter. En 2015,  2,5 millions de britanniques ont tenté d'arrêter la cigarette et 500 000 y sont parvenus.   

Merci l’e-cigarette  

La cigarette électronique les a beaucoup aidés puisqu'ils sont des centaines de milliers à l'utiliser pour arrêter de fumer. Et son utilisation peut même être remboursée par la Sécurité sociale britannique. Il suffit que le médecin la prescrive comme moyen de sevrage.

(TOBY MELVILLE / X90004)