C'est comment ailleurs ? , France info

C'est comment ailleurs ? Le cumul des mandats au Royaume-Uni

Alors que le cumul des mandats revient dans le programme des candidats à l’élection présidentielle, coup de projecteur sur le Royaume-Uni où le cumul est très rare.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoGérald RouxRadio France

Mis à jour le
publié le

(DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP)

Au Royaume-Uni, le non cumul des mandats est la norme, alors qu'en France c'est plutôt l'inverse. En 2012, une étude du Sénat français révélait que seulement 3% des députés britanniques (membres de la chambre de représentants) cumulaient un mandat local, contre 84% en France à l'époque.

Pas de loi pour limiter le cumul

Il n'existe aucune incompatibilité entre mandat parlementaire et fonctions locales, maire ou conseiller. Pas de loi pour limiter le cumul. Ça ne se fait pas ou très peu. Pour être tout à fait précis, il y a juste une loi de 2011 qui interdit le cumul de la fonction de maire et de conseiller municipal. C'est tout.

Moins de collectivités locales   

S'il y a peu de cumul entre poste de député et élu local, c'est peut-être déjà parce qu'il y aussi beaucoup moins de communes au Royaume-Uni qu'en France, moins de collectivités locales. En France, entre les 36.000 communes, les 18 conseils régionaux et la centaine de conseils départementaux, cela fait des postes à pourvoir.

Par ailleurs, au Royaume-Uni, il y a aussi peu de cumul de mandats dans la mesure où il y a très peu de fonctions locales considérées comme importantes. La majorité des fonctions exécutives au niveau local est tenue par des petits conseillers locaux qui s'occupent des affaires de la ville mais avec des pouvoirs et des budgets très limités.     

Ministre et député

En revanche en Grande Bretagne, il y a cumul de mandat entre ministres et parlementaires. Même si ce n'est pas écrit noir sur blanc, pour être ministre, il faut être membre du Parlement (Chambre des communes ou Chambre des Lords). Le Premier ministre, chef de la majorité parlementaire, cumule sa fonction de chef de gouvernement et celle de député.

Donc, les députés/ministres britanniques mènent de front leurs deux activités. D'ailleurs, la plupart des ministres partent le jeudi soir de Londres. Le vendredi, c'est journée porte ouverte dans leur circonscription pour entendent les plaintes et les commentaires de leurs électeurs.

(DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP)