C'est comment ailleurs ?, France info

C'est comment ailleurs ? La discrimination à l'embauche dans les pays de l'OCDE

Alors que le groupes AccorHotels et Courtepaille sont montrés du doigt pour discrimination à l'embauche selon l'origine des candidats, franceinfo s’intéresse à la discrimination dans l'OCDE

00:00-00:00

audio
vidéo
logo
franceinfoGérald RouxRadio France

Mis à jour le
publié le

(FLORIAN DAVID / AFP)

Une étude de l'OCDE sortie fin 2014 montre que les discriminations à l'embauche sont fréquentes dans les pays de l’organisation. Avec un CV équivalent, les immigrés et leurs descendants doivent envoyer deux fois plus de candidatures que les autres personnes avant d'être convoqués à un entretien d'embauche.

Fonctionnement

L’étude est basée sur la technique du testing, qui consiste à soumettre deux candidatures équivalentes, mais fictives, à un même emploi. Seul le nom change. Et c'est là qu'on voit que les immigrés et leurs enfants doivent redoubler d'efforts pour décrocher un entretien.

Les plus mal lotis

En se basant sur ces campagnes de testing, il ressort que les Albanais de l’ex-Yougoslavie qui veulent travailler en Suisse alémanique sont particulièrement défavorisés. Il leur faut envoyer 2,5 fois plus de CV qu'une personne sans origine immigrée.

Au même niveau de discrimination, en Suède, les jeunes suédois avec des origines du moyen orient. Pour eux, il faut aussi 2,5 fois plus de CV. En Irlande, les Africains en général sont discriminés dans une moyenne haute. En Finlande, les personnes avec des noms russes ne sont pas bien vues non plus avec deux fois plus de CV à envoyer.  

L’Allemagne et les Turcs

Certains pays discriminent aussi plus leurs minorités les plus représentées dans la population. C’est le cas de l'Allemagne avec les Turcs. Une étude menée récemment montre que sur le marché du travail, les femmes qui ont un nom turc et portent un foulard reçoivent quatre fois moins de réponse à leur candidatures que celles qui portent un nom allemand. La discrimination est plus forte à Berlin qu'à Munich.

Etats-Unis et Grande-Bretagne

Aux Etats-Unis, ce sont les noirs qui sont le plus discriminés, d'après l'OCDE. Deux fois plus de CV à écrire que les autres.

En Grande-Bretagne, les noirs des Caraïbes, les Indiens et les Chinois sont les plus discriminés.

Le pays le moins discriminant

Selon l’étude de l'OCDE, les Pays-Bas sont le pays qui discrimine le moins, que ce soit vis à vis de personnes venues des Antilles, de Marocains et des Turcs.

France

Pour revenir la France, avec un nom de consonance nord-africaine ou d'Afrique subsaharienne, il faut envoyer deux fois plus de CV que les autres pour obtenir un RDV d'embauche.

(FLORIAN DAVID / AFP)