C'est comment ailleurs ? , France info

C'est comment ailleurs ? La circulation à Londres

Alors que la polémique fait rage sur les conséquences de la fermeture des voies sur berges à Paris, franceinfo s’intéresse à la circulation à Londres, la capitale du péage urbain.  

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
Gérald RouxfranceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Une entrée de la zone de circulation payante de Londres 
Une entrée de la zone de circulation payante de Londres  (? ALESSIA PIERDOMENICO / REUTER / X01156)

Londres est la ville où la voiture n'est plus reine depuis 13 ans quand un péage routier a été imposé pour limiter les bouchons.   

Création en 2003

Le maire travailliste Ken Livingtone a mis en place cette mesure pour décourager les automobilistes et à l'inverse, encourager les londoniens à prendre les transports en commun, des voitures électriques, des vélos ou des motos. Au bout du compte, les embouteillages devaient disparaitre et la pollution diminuer.

Une vaste zone payante  

La zone payante correspond au centre de Londres, qui va pour faire simple de Hyde Park (à l'ouest) jusqu'à Tower Bridge (à l'est) et de Saint-Pancras (au nord) à Vauxhall (au sud). La superficie est 2,5 fois plus petite que celle de Paris.

Il n'existe pas de barrière ou de péage à l'entrée de la zone, juste des panneaux avec un grand "C", comme "Congestion charge". Il y a aussi des marquages au sol. Il faut donc être attentif à cette signalisation.   

Huit livres par jour

Pour entrer dans cette zone, il faut payer huit livres (9 euros 30) pour la journée entre 7 heures et 18 heures du lundi au vendredi. C’est gratuit le week-end, les jours fériés, entre Noël et le jour de l'an. Les motos et les voitures électriques sont exonérées de péage, les conducteurs handicapés également.

Le paiement s’effectue par téléphone, SMS ou sur internet. Si l'on a n'a pas payé à 22 heures, c'est cinq livres de majoration et si l‘on n'a rien payé à minuit, c'est 50 livres d’amende.

Surveillance par caméras

Pour vérifier que le trafic et détecter les fraudeurs, des caméras de surveillance lisent en permanence les plaques d'immatriculation des véhicules qui roulent dans la zone. Pendant la nuit, elles confrontent automatiquement les numéros à une base de données qui rassemble les voitures et les propriétaires.

Une zone payante bientôt élargie ?

Le péage a entrainé une diminution du nombre de voiture en circulation dans Londres mais une étude en 2011 n'a pas réussi à dire si le système avait amélioré la qualité de l'air.

Pour le nouveau maire de Londres Sadiq Khan, le péage n'est pas assez efficace. Il veut donc doubler la superficie de la zone payante et aussi doubler le prix du péage pour les véhicules les plus polluants.

Une entrée de la zone de circulation payante de Londres 
Une entrée de la zone de circulation payante de Londres  (? ALESSIA PIERDOMENICO / REUTER / X01156)