C'est comment ailleurs ?, France info

C'est comment ailleurs ? L'Hyperloop aux Emirats arabes unis

Alors que l'Ile-de-France passe une maxi-commande de rames de RER pour 3,75 mds d'euros, franceinfo s’intéresse aux Emirat arabes unis où l’on circulera à 750 km/h

00:00-00:00

audio
vidéo
logo
franceinfoGérald RouxRadio France

Mis à jour le
publié le

Le prototype de tube pour l\'Hyperloop da,s le desert du Nevada
Le prototype de tube pour l'Hyperloop da,s le desert du Nevada (DAVID BECKER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Le projet américain Hyperloop permettra de relier Dubaï à Abou Dhabi (150 km de distance) en 12 minutes seulement, soit une vitesse de 750 km/h. C'est comme si Paris-Reims se faisait en 12 minutes, alors que le TGV met 48 minutes.

Technologie inédite

L’Hyperloop consiste à propulser à travers un tube des voyageurs dans des capsules à très grande vitesse. L'intérieur du tube est sous basse pression pour limiter les frottements de l'air et les capsules se déplacent sur un coussin d'air.

Un premier test a été effectué en mai 2016 dans le désert du Nevada. Les capsules-test ont pu atteindre 1.200 km/h. En février 2017, un essai grandeur nature est prévu avec un tube de trois kilomètres de long.

Elon Musk

Derrière le projet se trouve Elon Musk, le milliardaire qui a lancé les voitures électriques Tesla et la société spatiale SpaceX et ses fameuses fusées réutilisables. 145 millions d'euros ont été investis dans l’Hyperloop et des partenaires de premier plan comme la SNCF et General Electric ont mis des billes dans le projet.

Le projet aux Emirats Arabe Unis

L’accord a été signé en novembre 2016 entre l'entreprise américaine et l'autorité de transports de Dubaï. Ce sera la première implantation concrète de l'Hyperloop. 12 minutes pour relier Dubaï à Abou Dhabi, alors qu'il faut actuellement une heure-et-demi par l'autoroute.

A Dubaï, il y aurait 120 postes d'embarquement avec des rotations de capsules qui pourraient faire circuler un flux de 8.600 passagers à l'heure. Les navettes pourraient embarquer une dizaine de passagers, mais aussi des marchandises.

Dans quatre ans si tout va bien

Pour la mise en service, le patron d'Hyperloop estime que c’est techniquement possible dans quatre ans. Par ailleurs, l'Hyperloop pourrait ensuite être étendu à la région entière, mettant Dubaï à 50 minutes de Ryad, la capitale saoudienne, contre deux heures en avion actuellement.

Le prototype de tube pour l\'Hyperloop da,s le desert du Nevada
Le prototype de tube pour l'Hyperloop da,s le desert du Nevada (DAVID BECKER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)