C'est comment ailleurs ? , France info

C'est comment ailleurs ? L'amiante en Russie

Alors qu’un grand procès de l’amiante pourrait prochainement se tenir en France, franceinfo s’intéresse à la Russie, premier producteur d'amiante au monde  

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoGérald RouxRadio France

Mis à jour le
publié le

La mine à ciel ouvert d\'Asbest dans l\'Oural en Russie 
La mine à ciel ouvert d'Asbest dans l'Oural en Russie  (ALEKSANDR UTKIN / RIA NOVOSTI)

La Russie produit 800 000 tonnes d'amiante par an, en exporte et en utilise. Alors que l'Union européenne a interdit son utilisation, Vladimir Poutine a bien nommé un groupe d'experts pour évaluer une éventuelle interdiction, mais il a conclu qu’il fallait continuer d'en produire.

Dans l’Oural, la capitale de l’amiante

Il faut savoir qu’en Russie se trouve la "capitale de l'amiante" dans l'Oural, à 50 km à vol d'oiseau d’Iekaterinbourg et à 1400 km de Moscou. La ville s'appelle Asbest, ce qui signifie tout simplement "amiante".

Dans cette ville se trouve la plus grande mine à ciel ouvert de ce minerai. La mine produit un quart de l'amiante mondiale. Le site est monumental. Douze kilomètres de long, trois kilomètres de large et 350 mètres de profondeur.

Depuis le XIXe siècle

L’exploitation de la mine a commencé en 1885 et depuis, ça ne s'est pas arrêté. D’énormes camions circulent nuit et jour sur les pentes de la mine pour ramener l'amiante à la surface.

Quand le vent souffle, la poussière d'amiante soulevée est tellement épaisse que les ouvriers ne voient pas à un mètre devant eux. Mais selon les cadres de la mine et les autorités russes, il n'y a pas de danger.

Pas de chiffres sur les maladies

Certains habitants d’Asbest témoignent de cas de cancers ou d'asbestose, maladie spécifique de l'amiante. Mais en Russie, il est impossible d'avoir des données sur les maladies provoquées par l'amiante.

En revanche, si on regarde ce qui se passait en Pologne dans une ville qui abritait une grosse usine d'amiante-ciment, on s'aperçoit que le taux de cancer de la plèvre y était 125 fois plus élevé que le taux moyen de la population polonaise.  

"Complot de l’Occident" contre la Russie

Pour Moscou, il existe une campagne anti-amiante dans le monde occidental avec un objectif, voler les parts de marchés de la Russie sur l'amiante.

Reste que la Russie continue de vendre sa production à de nombreux pays qui n'ont pas interdit l'amiante. Ce sont souvent des pays à faibles revenus comme l'Inde ou les pays de l'Asie du sud-est.

La mine à ciel ouvert d\'Asbest dans l\'Oural en Russie 
La mine à ciel ouvert d'Asbest dans l'Oural en Russie  (ALEKSANDR UTKIN / RIA NOVOSTI)