C'est comment ailleurs ? , France info

C'est comment ailleurs ? L'agriculture sur les toits de Chicago

Alors que l’agriculture française est souvent en difficulté, franceinfo s’intéresse à Chicago où se développe l'agriculture urbaine sur les toits de la ville  

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoGérald RouxRadio France

Mis à jour le
publié le

Récolte dans une ferme urbaine de Chicago en 2011
Récolte dans une ferme urbaine de Chicago en 2011 (SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Si les agriculteurs français se posent des questions sur la manière d’exercer leur profession, dans le nord des aux Etats-Unis, Chicago abrite de nombreux buildings dont les "toits verts" accueillent une végétation qui fait respirer la ville et fournit égalemement des légumes verts.  

Chicago la verte  

La ville de l’Illinois est leader sur l'agriculture urbaine aux Etats-Unis. On y trouve notamment le plus grand potager sur toit au monde, d’une superficie 75 000 m2 (7,5 hectares). Il s'agit d'une serre située sur le toit d'une ancienne usine. 50 personnes y travaillent et font pousser des laitues, des légumes verts, des choux, sans pesticides et avec 10 fois moins d'eau que dans une exploitation classique.  

Les toits de Chicago

L'entreprise Gotham Green, leader de l'agriculture urbaine, a lancé cette serre, qui produit 500 tonnes de légume. La production est destinée aux commerces de proximité, aux restaurants et aux marchés fermiers de la ville.

Il n'y a pas que cette ancienne usine qui accueille des cultures. Sur le toit du plus grands palais des congrès des Etats-Unis, le McCormick convention center, se trouvent 10 000 m2 de jardins qui produisent des légumes destinés à la restauration. Cette ferme à ciel ouvert sert aussi de centre de formations pour ceux qui veulent se lancer dans l'agriculture urbaine.  

Autre exemple, sur le toit d'un gymnase de Chicago. Les cultures se développent grâce au rayonnement solaire, mais aussi grâce à la perte de chaleur du gymnase.  

Quartiers pauvres et jardins partagés

Actuellement, on compte 1 000 projets d'agriculture urbaine à Chicago. Pas uniquement sur les toits et pas forcément très grands. Il existe beaucoup de jardins partagés ou de fermes urbaines dans les terrains vagues de quartiers déshérités. Il existe des fermes d'insertion sans but lucratif pour les populations en difficulté.

Toits verts depuis plus de 15 ans

Chicago a lancé ces initiatives début des années 2000. Le maire a d'abord installé un toit vert sur l'hôtel de ville pour donner l'exemple. Ensuite, la municipalité a favorisé les "toits verts" à coup d'incitations fiscales. Les transformations de toits ont été subventionnées.  

Aujourd'hui, il y a 500 "toits verts" dans la ville dont une grande partie dédiée à l'agriculture sur une superficie de 500 000 m2 (50 hectares).

Récolte dans une ferme urbaine de Chicago en 2011
Récolte dans une ferme urbaine de Chicago en 2011 (SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)