C'est comment ailleurs ?, France info

C'est comment ailleurs ? L'affaire du tueur du Zodiaque aux Etats-Unis

Alors que l’affaire Gregory connait un nouveau rebondissement, franceinfo s’intéresse à une très ancienne et mystérieuse affaire aux Etats Unis, celle du Zodiaque

00:00-00:00

audio
vidéo
logo
franceinfoGérald RouxRadio France

Mis à jour le
publié le

Extrait d\'un des cryptogrammes envoyés à la presse par le tueur du Zodiaque
Extrait d'un des cryptogrammes envoyés à la presse par le tueur du Zodiaque (ATLAS PRESS / MAXPPP)

Si trois personnes de la famille du petit Gregory sont en garde à vue 32 ans après le meurtre de l’enfant dans les Vosges, l’affaire du tueur du Zodiaque reste l’un des mystères criminels les plus insondables de la fin du XXe siècle aux Etats-Unis. Les meurtres du Zodiaque ont commencé à la fin des années 60 et se sont poursuivis dans les années 70. Cette affaire n'a pas été résolue à ce jour, mais a inspiré des livres et des films, dont celui de David Fincher en 2007.

Dans la région de San Francisco

L’affaire débute en 1968 et 1969 en Californie, dans la région de San Francisco. Les victimes connues du Zodiaque étaient la plupart du temps de jeunes couples qui se trouvaient dans leur voiture à l'arrêt, la nuit, dans un endroit reculé. Le tueur les a abattues de sang froid en ouvrant le feu sur elles depuis l'extérieur du véhicule. Il y a eu aussi des meurtres au couteau. Cinq meurtres sont attribués au Zodiaque de manière certaine, mais aussi deux tentatives de meurtre et en enlèvement.

Les lettres du Zodiaque

Le nom Zodiaque vient des lettres qu'il écrivait à la presse après ses meurtres dans lesquelles il se présentait comme étant «le Zodiaque». Dans ces multiples lettres, il a eu quatre cryptogrammes avec des signes d'inspiration cabalistique. Le tueur expliquait qu'une fois réunis et décodés, les cryptogrammes révéleraient son identité. Malheureusement, un seul a pu être décrypté. Les messages étaient signés d'un symbole qui ressemblait à une croix celtique ou à la cible dans la lunette d'un fusil. 

Des dizaines de meurtres attribués

Les enquêteurs pensent qu'au moins 37 meurtres sont attribuables au Zodiaque jusqu'en 1978. A cette date, le meurtrier a écrit une dernière lettre à la presse pour dire qu'il était toujours là, qu'il ne serait jamais arrêté et qu'il voudrait qu'un film lui soit consacré.  

Une longue enquête infructueuse

Dans cette affaire, 2 500 suspects ont été interrogés au cours des décennies. L'un des principaux suspects, Arthur Leigh Allen est mort en 1992. Des comparaisons d'ADN effectuées en 2002 semblent l'innocenter.

Au fil du temps, plusieurs personnes plus ou moins sérieuses ont accusé des proches d'être le Zodiaque et il n’y a pas eu de suite. Finalement, en avril 2004, la police de San Francisco a clôt officiellement l’affaire du Zodiaque.

Extrait d\'un des cryptogrammes envoyés à la presse par le tueur du Zodiaque
Extrait d'un des cryptogrammes envoyés à la presse par le tueur du Zodiaque (ATLAS PRESS / MAXPPP)