"Mon Bataclan" : le dessinateur Fred Dewilde publie une BD sur la nuit du 13 novembre

Les commémorations des attentats du 13 novembre 2015 auront lieu dans trois semaines. Lors de l'attaque, un dessinateur se trouvait au Bataclan. Il publie un album sur ce qu'il a vécu ce soir-là.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

Fred Dewide fait partie des survivants du 13 novembre. Trois mois après l'attentat, il a décidé de raconter dans un album qui s'appelle Mon Bataclan, ce qu'il a vécu le soir où sa vie a basculé. Une façon pour lui de sortir de cette salle dans laquelle il était resté enfermé depuis le soir du 13 novembre. "C'était une évidence pour moi. Si je dessinais tout ça, j'allais pouvoir me le sortir de la tête et arrêter de voir ce film permanent".

Les terroristes : des cavaliers de l'Apocalypse

Le 13 novembre 2015, Fred Dewilde est resté allongé deux heures dans la salle du Bataclan, allongé par terre dans la pénombre à faire le mort pour ne pas se faire tirer dessus par ces terroristes qu'ils représentent en cavaliers de l'Apocalypse. Dans sa BD, le dessinateur raconte comment, lui, a survécu, avec une jeune femme blessée à ses côtés. Dans un long texte, Fred Dewide raconte ensuite l'épineux retour à la vie, les angoisses, les nuits d'insomnie et ses interrogations sur la société.

Le JT
Les autres sujets du JT