BD, bande dessinée, France info

Ainsi gagna Nicolas Wild

"Ainsi se tut Zarathoustra" de Nicolas Wild, publié aux éditions La boîte à bulles / arte éditions, 20ème Prix France Info de la Bande dessinée d'actualité et de reportage.

--'--
--'--

Mis à jour le
publié le

(©)

Même
lorsqu'il se retrouve dans des pays et des situations que l'on qualifierait volontiers
de compliqués, Nicolas Wild semble toujours porter un regard nonchalant sur le
monde. En 2005, alors qu'il était chômeur, il postule pour travailler dans une
petite agence de communication. C'est anodin, sauf que ça se passe en
Afghanistan. Il en fera deux BD remarquées, sous le titre " Kaboul Disco ".

De
retour à Paris, comme il parle un peu persan, il se lie d'amitié avec des
Iraniens. Qu'il va accompagner dans un voyage aussi initiatique que touristique
sur les traces de la vieille religion zoroastrienne, celle qui suit les préceptes
du prophète Zarathoustra. C'est ainsi que les lecteurs d' "Ainsi se tut
Zarathoustra" vont le suivre à Yazd au centre du pays, en passant par
Ispahan, Shiraz et Persépolis. De toutes ses découvertes, de ses petites
aventures, de ses rencontres surprenantes : avec des religieux sages, un
artiste excentrique, un officier opiomane, des immigrés afghans, Nicolas Wild a
fait une bande dessinée au long cours, un récit certes mis en scène, mais qui
reprend toutes les informations d'un reportage à la fois très sérieux et plein
d'humour sur le quotidien d'un pays qui n'est pas seulement celui des mollahs
et des pasdarans. Le jury du Prix France Info a salué
dans cette BD, un "voyage rafraichissant et totalement à contre-courant de la
manière dont on couvre habituellement l'actualité iranienne
".

"Ainsi
se tut Zarathoustra" de Nicolas Wild, La boîte à
bulles / Arte éditions.

(©)